Publicité

Ce nombre impressionnant d'étoiles qui ont déjà avalé des planètes

Un pourcentage non négligeable d'étoiles présentent des signatures spectrales indiquant qu'elles ont ingéré une planète au cours de leur vie. La plupart du temps dans les 100 premiers millions d'années après la formation de leur système planétaire, mais cet évènement peut être beaucoup plus tardif.

Une gloutonnerie cosmique. Quasi imperceptible : au moins une étoile sur 12 aurait un jour avalé une planète, révèle une étude, publiée dans la revue Nature, portant sur plus de 90 paires d'étoiles. Ces doublons stellaires ont été repérés grâce au satellite Gaia, de l'Agence spatiale européenne, et sont composés d'étoiles proches (éloignées de moins de 100 unités astronomiques) qui sont nées dans le même nuage moléculaire et possèdent donc la même composition chimique.

"La plupart de ces étoiles ont un âge compris entre 1 et 10 milliards d'années"

Fan Liu, de l'Université Monash, en Australie, accompagnée d'une équipe internationale, a recherché s'il était possible de déterminer si l'un des deux membres de ces paires d'étoiles avait pu ingérer une planète dans son passé. Un repas qui se traduirait par des différences dans le spectre de l'étoile et qui constitueraient, en quelque sorte, la signature chimique de la planète disparue. A l'aide du Very Large Telescope, du télescope Magellan et du télescope Keck, les astronomes ont alors évalué les données spectrales correspondant à 21 éléments et constaté qu'au moins 8% des étoiles gardaient la trace d'une ingestion planétaire.

"La plupart de ces étoiles ont un âge compris entre 1 et 10 milliards d'années. Certains travaux théoriques ont prédit que la signature de la planète ne pourrait survivre que pendant moins d'un milliard d'années. Mais dans notre étude, nous ne semblons pas voir de limite ou de tendance en fonction de l'âge des étoiles", explique à Sciences et Avenir Fan Liu. Ces évènements sont pensés être plus fréquents au cours des 100 premiers millions d'années de vie du système stellaire nouvellement formé, car il y règne alors une agitation chaotique à même de perturber les orbites des planètes naissantes jusqu'à les projeter vers leurs étoiles.

Lire aussiUne cicatrice métallique découverte sur une étoile cannibale

Des super-Terres comme repas principal

Mais, plus tard, des circonstances particulières tell[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi