Publicité

Nice: la colère de Marcin Bulka contre "certains n'avaient pas envie"

Marcin Bulka, le gardien de Nice, n'a pas apprécié la nouvelle défaite à domicile en 2024, cette fois-ci contre Nantes, dimanche après-midi : "Pour moi, certains n'avaient pas envie en première mi-temps."

Si son entraîneur Francesco Farioli a reconnu "la pire mi-temps de la saison" lors de la première contre Nantes, le gardien Marcin Bulka a été plus virulent : "En première mi-temps, on est passé à côté, a-t-il expliqué en zone mixte. Sur le premier but, on a été trop statique. Je ne comprends pas certaines attitudes (...). C'est pour ça que je l'ai mal pris (...). C'est une grande frustration. On doit éviter ça si on veut viser haut."

"Je suis motivé pour rester en haut, j'espère que l'équipe aussi"

Le Polonais a poursuivi: "C'est individuel. Chacun doit se regarder dans une glace et se demander s'il a envie. Pour moi, certains n'avaient pas envie en première mi-temps." Lorsqu'il lui a été rapporté ces propos, Farioli a préféré évoquer le collectif : "On gagne, on perd à 11, avec le staff et les remplaçants", a-t-il rétorqué.

Mais Bulka s'est voulu plus alarmant. "Je suis le premier à ne pas baisser la tête, a-t-il continué. Je suis motivé pour rester en haut. J'espère que l'équipe aussi. On va se parler."

"Après notre première partie de saison (2e à la trêve, ndlr), faire de tels matches dans la deuxième partie, c'est que quelque chose ne va pas, a-t-il encore lancé. Il faut régler les problèmes tout de suite, sinon après on va avoir des regrets. Comme contre Nantes. Pour moi, c'est inacceptable."

"Ce n'est pas le premier match à domicile qu'on ne gagne pas. Cela ne peut pas continuer comme ça", a-t-il conclu, alors que son entraîneur a insisté: "La course pour l'Europe est encore ouverte. Même si on a perdu des points sur Lille, Monaco et Brest, il reste sept finales."

Article original publié sur RMC Sport