"Ce n'est pas un point de vue de journaliste objective" : Echange tendu entre François Ruffin et Laure Closier sur BFMTV

La polémique enfle depuis plusieurs jours. Hier soir, dans "19h Max" sur BFMTV, le député François Ruffin était en duplex depuis l'Assemblée nationale pour évoquer les "Uber Files", révélés par le Consortium international des journalistes d'investigation. Des milliers de documents internes d'Uber, datés de 2013 à 2017, montrent que la société américaine de VTC a pu bénéficier de la bienveillance du ministre de l'Economie de l'époque, Emmanuel Macron, actuel président de la République.

"Vous êtes là pour défendre Emmanuel Macron !"

Pour Laure Closier, journaliste économique, habituellement sur l'antenne de BFM Business, il n'y a pas forcément de scandale dans cette affaire : "Je vois un ministre de l'Economie qui discute avec des patrons. Il les reçoit. Il leur répond. Il a un ton peut-être parfois un peu trop personnel avec le patron d'Uber. Mais je vois une activité de lobbying classique. Je vois même un homme politique qui a annoncé depuis des années la couleur de sa vision de la politique française et de la manière dont il fallait qu'elle s'ouvre. (...) Il fait ce pour quoi, à mon avis, doit être payé un politique".

"Vous, madame, vous dites qu'Emmanuel Macron est là pour faire ce que doit faire un ministre de l'Economie. Vous, vous êtes là pour faire ce que doit faire un éditorialiste sur Business FM ! C'est-à-dire défendre Emmanuel Macron, défendre la start-up nation, défendre le banquier des affaires qui se trouve maintenant à...

Lire la suite


À lire aussi

LCI : Echange tendu entre Sandrine Rousseau et Yannick Jadot sur les manifestations policières
"Si ça ne vous convient pas, la porte est ici" : Echange tendu entre Thomas Misrachi et un Gilet jaune sur BFMTV
"Vous m'agressez immédiatement" : Echange tendu entre Yann Moix et Apolline de Malherbe sur BFMTV

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles