Publicité

Nantes: "Je remercie tous les jours Waldemar Kita", l'étonnante confession de Kombouaré

Son apparition sur les antennes de Prime Video le week-end dernier ne fait pas de lui un retraité. Antoine Kombouaré (60 ans) meurt d’envie de replonger dans la lessiveuse, le quotidien d’entraîneur lui manque. Dix mois après sa mise à l’écart du FC Nantes, l’ancien joueur (1983-1990) et entraîneur du club (2021-2023) ne conserve aucune amertume, seulement de la frustration. Le Kanak se sentait capable de maintenir le FC Nantes dans l’élite (ndlr, le FC Nantes était 17e à quatre journées de la fin du championnat), et de reproduire ce qu’il était parvenu à faire au terme de la saison 2020-2021.

"Jamais de clash" avec Kita

Le FC Nantes reste malgré tout sa "meilleure expérience d’entraîneur", "encore plus fort que le PSG", promet l’intéressé dans les colonnes du quotidien L’Equipe. "J’ai vécu des choses en si peu de temps comme nulle part ailleurs auparavant", appuie-t-il. Sous la férule de Kombouaré, le FC Nantes a remporté la Coupe de France en 2022. Les Canaris ont même renoué avec leur gloire d’antan le temps d’une épopée en Ligue Europa qui s’est arrêtée face à la Juventus Turin. Tout cela, Antoine Kombouaré aurait pu ne jamais le vivre, lui qui avait refusé le poste à deux reprises avant de succéder à Raymond Domenech.

"Cela va paraître bizarre, mais je remercie tous les jours Waldemar Kita. Parce que le mec, tu lui dis non une fois, non une deuxième fois, il aurait pu dire: 'Lui, il dégage!' Mais non, je ne sais pas ce qui leur a pris, ils sont revenus. Alors je leur dis merci parce qu’ils m’ont donné la possibilité de vivre mes plus belles émotions sportives, en plus avec Nantes." Concernant leur relation orageuse, Antoine Kombouaré assure qu’il n’y a "jamais eu de clash" entre lui et le président Kita, seulement des désaccords. Antoine Kombouaré espère désormais retrouver "un club ou une sélection". L’équipe de France? “On ne sait jamais. (Rires) Si Didier a un coup de moins bien, je suis prêt, je passe même aussi devant Zizou."

Article original publié sur RMC Sport