La mystérieuse «dame des dunes», tuée en 1974, révèle enfin son identité

© FBI

Elle a été retrouvée morte le 26 juillet 1974 et était, depuis, surnommée «la dame des dunes». Lundi, les autorités américaines ont annoncé avoir enfin identifié cette femme dont l’histoire restait un mystère depuis pratiquement 50 ans. L’agent spécial du FBI de Boston, Joseph Bonavolonta, a révélé le nom de celle qui était âgée de 37 ans au moment du crime. Elle s’appelait Ruth Marie Terry et était originaire du Tennessee, a indiqué l’enquêteur lors d’une conférence de presse.

Lorsqu’elle a été découverte, son corps était abandonné dans les dunes de Race Point Beach, à Provincetown, dans le Massachusetts. Elle était nue, allongée sur une serviette verte. Sa tête avait été pratiquement décapitée, ses poignets cassés et ses mains coupées avaient disparu, «vraisemblablement enlevées par son assassin afin qu'elle ne puisse pas être identifiée par les empreintes digitales». A côté de chacun de ses bras, une pile de seringues. Sous sa tête se trouvaient son jean bleu et un bandana.

Identifiée grâce à la généalogie génétique

Le FBI a expliqué avoir pu identifier la victime grâce aux progrès de la généalogie génétique, de plus en plus utilisée ces dernières années afin de résoudre d’anciennes enquêtes. «Il s'agit d'une méthode unique qui peut générer de nouvelles pistes pour les homicides non résolus et aider à identifier des victimes inconnues. Au co...


Lire la suite sur ParisMatch