Publicité

Mutuelle : 4 conseils pour réduire la facture

MIEUX DÉPENSER - Les tarifs des mutuelles vont une nouvelle fois augmenter en 2024. Voici comment faire pour baisser un peu la note.

Mutuelle : 4 conseils pour réduire la facture

Une autre mauvaise nouvelle pour le porte-monnaie des Français, une de plus. En 2024, les tarifs des mutuelles vont bondir en moyenne de 8,1%, une hausse record. Cette annonce a fait réagir le ministère de la Santé en total désaccord avec cette annonce qui risque d’éloigner encore un peu plus les Français les plus précaires du parcours de soin. "Si on peut expliquer une hausse de 5 à 7%, ce qui est déjà important, les augmentations annoncées par certains organismes qui peuvent aller jusqu'à 12% sont inacceptables", estime le ministre de la Santé Aurélien Rousseau.

De leur côté, les mutuelles se défendent par la voix de leur président et mettent en avant une hausse constante des dépenses "du fait du vieillissement de la population et de l'évolution des technologies médicales". Pour maîtriser cette hausse, voici quatre conseils à appliquer rapidement.


  • Comparer les prix

Pour payer moins cher sa mutuelle en 2024 ou au moins composer la hausse des tarifs, le ministre de la Santé appelle les Français à faire jouer la concurrence. Problème : depuis le 1er janvier 2016, la généralisation de la complémentaire santé oblige les entreprises du secteur privé à fournir à leurs salariés une couverture collective. "La mutuelle est obligatoire par entreprise, donc les salariés sont pieds et poings liés. Surtout dans les PME et TPE où les contrats sont moins intéressants que dans les grosses boîtes", déplore un assuré au Figaro.


  • Connaître ses besoins

Pour payer le prix juste, autant bien connaître ses besoins. Si vous ne portez pas de lunettes et ne mettez jamais de lentilles, inutile d’avoir une bonne couverture optique. À l’inverse, si votre dos vous fait régulièrement souffrir, optez pour une complémentaire qui rembourse plus facilement les séances chez l’ostéopathe. Vous pouvez aussi anticiper certaines dépenses. Vos dents vous font souffrir ? Peut-être aurez-vous besoin de payer de gros soins dentaires da Souvent, vous pouvez aussi anticiper vos prochaines dépenses de santé. Vos dents vous font mal ? Peut-être aurez-vous bientôt besoin de payer de gros soins dentaires.


  • Lire en profondeur le contrat

Ce n’est pas la chose la plus agréable à faire mais avant de souscrire à un contrat, faites l’effort de tout lire pour vous assurer qu’il répond au mieux à vos besoins de santé. Faites aussi un point sur toutes les prestations dont vous avez bénéficié ces deux dernières années. Cela vous permettra de connaître vos soins les plus fréquents et des montants remboursés. Vous aurez sûrement des surprises.


  • Penser aux aides

Les coûts pour payer les frais de santé pèsent parfois lourd dans le budget du foyer. Pour vous aider à faire face, des aides existent. Citons la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) accessible si vos ressources ne dépassent un certain montant. Par ailleurs, plusieurs communes ont instauré des complémentaires santé collectives appelées "mutuelles communales". Un bon moyen de réduire les coûts. La ville de Cognac (Charente) a par exemple sauté le pas.

VIDÉO - Santé : la franchise médicale devrait passer de 50 centimes à 1 euro au 1er janvier 2024