"Quand les murs parlent !", l’exposition qui retrace l’histoire de l’Europe par ses affiches

"Cela a commencé avec le charbon et l'acier, cela pourrait se terminer avec le pétrole".

Ces quelques notes, écrites sur les murs de la Maison de l'histoire européenne à Bruxelles, sont celles de l'artiste roumain Dan Perjovschi. Elles s'inscrivent dans le cadre de l'exposition intitulée "Quand les murs parlent !" qui se retourne sur l'histoire du continent à travers ses affiches.

Des posters de recrutement pendant la guerre aux récentes attaques terroristes, en passant par l'invasion de l'Ukraine par la Russie, l'exposition révèle un entrelacement complexe entre divisions et unité européennes.

"L'Europe est un concept tellement compliqué, vous voyez dans l'exposition par exemple tellement de cartes. Nous avons une carte du 16e siècle avec l'Europe en reine et l'Europe en chapeau humoristique. Nous avons essayé de montrer la diversité de l'image du continent", explique la commissaire de l’exposition Raluca Bem Neamu.

Elle estime que ces représentations de l’Europe sont aussi un message envoyé aux dirigeants actuels. "La diversité de ce continent doit être prise en compte afin de pouvoir unir et d'avoir une approche commune", souligne Raluca Bem Neamu

Plus d'une centaine d'affiches, du 16e siècle à aujourd'hui, sont présentées jusqu'en novembre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles