Publicité

Moyen-Orient: l'armée américaine dit avoir abattu "trois drones iraniens"

Un destroyer américain a abattu mercredi "trois drones iraniens" et un missile balistique dans le golfe d'Aden, a annoncé le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

"Mercredi vers 20h30 (heure de Saana), les rebelles Houthis soutenus par l'Iran ont lancé un missile balistique antinavire (...). Le missile a été abattu par l'USS Carney", a indiqué le Centcom dans un communiqué.

Moins d'une heure après, ce destroyer a "abattu trois drones iraniens" qui se trouvaient "à proximité" de lui, a ajouté le Centcom, sans préciser s'ils étaient armés ou non.

Les États-Unis "ne recherchent pas une guerre"

Cette annonce a lieu quelques jours après une attaque en Jordanie qui a coûté la vie à trois militaires américains et qui a été imputée par Washington a des groupes pro-Iran.

Un événement qui fait craindre l'escalade alors que les combats font rage dans la bande de Gaza pilonnée par Israël et que des accès de violence secouent d'autres régions du Moyen-Orient.

"Washington ne cherche pas la guerre avec l'Iran", déclarait à la presse ce lundi John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. Mais "cette attaque représente une escalade, que ce soit bien clair, et elle appelle une réponse".

Après avoir prencontré des hauts respnsables pour discuter de la situation, Joe Biden avait annoncé mardi qu'il avait pris une décision concernant la réponse des États-Unis.

Interrogé au sujet de l'Iran, le président américain a dit les tenir "pour responsables dans la mesure où ils fournissent les armes aux gens qui ont fait ça", en l'occurrence les combattants responsables de l'attaque meurtrière survenue près de la frontière syrienne.

"Je ne pense pas que nous avons besoin d'une guerre à grande échelle au Moyen-Orient. Ce n'est pas ce que je recherche", a toutefois déclaré le président américain.

Article original publié sur BFMTV.com