Publicité

Soldats américains tués en Jordanie: Joe Biden déclare avoir décidé de la riposte militaire

"Une réponse graduée". Le président américain Joe Biden a déclaré mardi 30 janvier qu'il avait pris une décision concernant la réponse à l'attaque de drone qui a tué trois militaires américains et en a blessé des dizaines d'autres dimanche en Jordanie.

Répondant simplement par un "oui" à la question d'une journaliste de CNN sur le sujet, Joe Biden a toutefois refusé de détailler les contours de cette riposte américaine.

"Potentiellement de multiples actions"

Interrogé au sujet de l'Iran, le président américain a dit les tenir "pour responsables dans la mesure où ils fournissent les armes aux gens qui ont fait ça", en l'occurrence les combattants responsables de l'attaque meurtrière survenue près de la frontière syrienne.

"Je ne pense pas que nous avons besoin d'une guerre à grande échelle au Moyen-Orient. Ce n'est pas ce que je recherche", a toutefois déclaré le président américain.

"Il est très possible que vous assistiez à une réponse graduée, pas une seule action mais potentiellement de multiples actions," a plus tard ajouté le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, à bord de l'avion présidentiel.

L'attaque au drone dimanche a visé une base logistique américaine située en plein désert jordanien, à la frontière avec l'Irak et la Syrie. Elle a fait trois morts et plusieurs dizaines de blessés, selon l'armée américaine.

Article original publié sur BFMTV.com