Publicité

La MotoGP rachetée par Liberty Media, propriétaire de la Formule 1

Le groupe américain Liberty Media, déjà propriétaire de la Formule 1, a annoncé lundi l'acquisition de la société possédant les droits du championnat du monde de MotoGP, Dorna Sports. Liberty Media va acquérir, en cash et en actions, 86% de Dorna Sports, les dirigeants de l'entreprise conservant le contrôle des parts restantes, pour un montant qui valorise cette société basée à Madrid à 4,2 milliards d'euros, dette comprise.

"L'étape idéale dans l'évolution de la MotoGP"

"Nous sommes très contents de développer notre portefeuille dans le secteur du sport et du divertissement avec l'acquisition du championnat de MotoGP", a commenté le PDG de Liberty Media Greg Maffei, cité dans un communiqué. "C'est une entreprise en développement, et nous voulons la faire croître encore pour les fans de MotoGP, les équipes, ses partenaires commerciaux et nos actionnaires".

Dorna Sports, dont le PDG Carmelo Ezpeleta va rester en poste selon Liberty Media, était auparavant contrôlée par le fonds Bridgepoint et le Fonds d'investissement du régime de retraite du Canada. "C'est l'étape idéale dans l'évolution de la MotoGP, et nous sommes enthousiasmés par ce que ce nouveau jalon va apporter à Dorna, au paddock de MotoGP et aux fans de sports mécaniques", a salué Carmelo Ezpeleta, cité dans le même communiqué.

L'opération, que Liberty Media dit espérer boucler d'ici fin 2024, reste soumise à l'approbation des autorités de régulation de plusieurs juridictions, rappelle le groupe américain. Le fonds luxembourgeois CVC, lui aussi propriétaire durant un temps de la Formule 1 et de la MotoGP, avait été contraint par le gendarme européen de la concurrence de céder en 2006 le championnat moto après avoir acquis la Formule 1, dont il a fini par céder le contrôle à Liberty Media en 2017.

Article original publié sur RMC Sport