Publicité

Mort du petit Grégory: la cour d'appel de Dijon ordonne de nouveaux actes d'enquête

40 après le drame, la cour d'appel de Dijon ordonne - à la demande des avocats des parents du petit Grégory - un complément d'analyse ADN avec de nouveaux rapprochements.

La cour d'appel de Dijon a accédé mercredi 20 mars à la demande des avocats des parents du petit Grégory Villemin- retrouvé mort noyé le 16 octobre 1984 dans la Vologne - qui réclamaient de nouveaux actes d'enquête pour élucider la mort de leur enfant, a appris BFMTV de source proche du dossier, confirmant une information de RTL.

Dans le détail, la cour ordonne dans un premier temps un complément d'analyse ADN avec des rapprochements encore non effectués, l'idée étant de rapprocher des ADN retrouvées autour de la scène de crime avec les ADN des protagonistes du dossier.

En outre, la cour d'appel de Dijon ordonne une étude de faisabilité en biométrie vocale en se servant des progrès de la science pour réanalyser la voix des corbeaux dans cette affaire et ainsi définir une "identité vocale".

>> Plus d'informations à venir sur BFMTV.com...

Article original publié sur BFMTV.com