Mort de l'imitatrice Chantal Gallia à l'âge de 65 ans

Chantal Gallia dans l'émission
Chantal Gallia dans l'émission

Chantal Gallia, célèbre imitatrice des années 1970 et 1980, est morte dimanche des suites d'un AVC. Elle était âgée de 65 ans. Sa famille, qui évoque un "décès brutal", a transmis un communiqué à l'AFP:

"Pendant près de 20 ans, elle a tissé un lien très fort avec son public qui a su apprécier ses talents d'imitatrice et de chanteuse, et la suivre dans sa carrière artistique", écrit cette dernière.

"Près de 120 voix hommes et femmes"

Née en 1956 à Constantine, en Algérie, Chantal Halimi a connu le succès sous le pseudonyme de Chantal Gallia grâce à ses talents d'imitatrice: de Muriel Robin à Patricia Kaas, en passant par Georges Brassens, Charles Aznavour, France Gall ou encore Sylvie Vartan, elle pouvait imiter "près de 120 voix hommes et femmes, du monde de la chanson, de la politique, du cinéma et des médias", rapporte sa famille.

La reconnaissance de ses pairs est arrivée rapidement. Elle a notamment "participé aux tournées de Joe Dassin, Claude François, Dalida, Pierret Bachelet, Hervé Vilard, Linda de Souza à l'Olympia en 1984, avant de produire son propre spectacle en 1992-1993 aux Théâtre Michel de la Renaissance".

"Elle avait du cœur et du talent"

Chantal Gallia a également signé et chanté plusieurs chansons originales, notamment les titres Disco cloche, Pas d'mari pour Mimi ou encore La mémoire qui chante. En outre, elle était devenue un visage du paysage audiovisuel. Elle est apparue dans de nombreuses émissions populaires et a tenu ses propres chroniques: "Gallia d'la joie sur Antenne 2 et Champagne Gallia sur Europe 1".

"Chantal Gallia s’en est allée", a réagi sur Twitter l'animateur Olivier Minne, en partageant un extrait de 'Matin Bonheur' dans lequel ils apparaissent ensemble. "On en a fait des émissions ensemble il y a 30 ans. Elle avait du caractère et ne ménageait pas le jeune homme que j’étais dans cet extrait mais elle avait du cœur et du talent. Très triste nouvelle."

Au début des années 1990, Chantal Gallia s'était retirée de la sphère artistique et médiatique pour "élever ses enfants", écrit sur Twitter le journaliste de l'AFP Jean-François Guyot.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles