Moins de bitume et plus d'espaces verts: à Villeurbanne, les cours d'écoles se végétalisent

Juliette Mitoyen
·2 min de lecture
Une cour d'école à Villeurbanne - BFM Lyon
Une cour d'école à Villeurbanne - BFM Lyon

Moins de bitume et plus d'espace verts, c'est le pari fait par la ville de Villeurbanne depuis 2018 à l'école Édouard-Herriot. Pour attester de l'impact positif des arbres et des plantes sur l'environnement proche, la moitié de la cour de récréation a été déminéralisée et de la végétation y a été plantée. L'autre moitiée est quant à elle restée goudronnée. Une manière de mesurer les différences de chaleur et d'humidité sur un même terrain.

"On voit bien que le sol clair diminue très fortement la température, on a vu des écarts de 10°C à quelques centimètres d'écart, à la frontière entre les deux cours", assure Hervé Rivano, professeur des universités à l'Insa Lyon.

Par ailleurs, "les espaces végétalisés restituent de l'humidité et de la fraîcheur la nuit alors que les endroits standards, noirs, stockent la chaleur la journée et la restituent la nuit", ajoute-t-il.

Rafraîchir l'air ambiant, travailler dans des potagers...

Face au succès de l'expérience menée à l'école Édouard-Herriot, ce sont trois nouveaux établissements scolaires de Villeurbanne qui auront droit à plus de fleurs, de plantes et d'arbres dans leurs cours de récréation dès la rentrée prochaine.

La Ville a en effet pris la décision de démitumiser trois autres cours écoles, comme celle de Louis-Pasteur, où 500 mètres carrés d'espaces verts ont été créés dans une cour qui, auparavant, était entièrement minérale.

"Le but est d'abord de rafraîchir l'air ambiant", explique Thierry Monteil, directeur général des services techniques de Villeurbanne. "Mais aussi de travailler avec des enfants sur des carrés de potagers. On a déjà, dans toutes les écoles, des démarches pédagogiques avec les équipes éducatives."

D'ici la fin du mandat, la nouvelle majorité villeurbannaise espère transformer de la sorte pas moins de 50 cours d'écoles.

Dans la ville voisine de Lyon, la végétalisation des cours d'écoles était une promesse des nouveaux élus écologistes. Certains établissements pourraient suivre la même dynamique qu'à Villeurbanne et être végétalisés dès la prochaine rentrée des classes, en septembre.

Article original publié sur BFMTV.com