Mobilité. Tourisme et pandémie : les nouvelles façons de voyager

El País (Madrid)
1 / 2

Mobilité. Tourisme et pandémie : les nouvelles façons de voyager

Le Covid-19 ne devrait pas nous empêcher de prendre des vacances cet été, mais la pandémie change totalement la donne. El País décrit dans le détail la “nouvelle normalité” du voyage.

Alors que la plupart des pays sortent du confinement, tout le monde se demande à quoi ressembleront désormais les vacances d’été et les voyages – du moins tant qu’un vaccin contre le Covid-19 ne sera pas disponible. Billets flexibles et annulables, destinations plus proches, recours accru aux technologies pour respecter en toutes circonstances la distanciation physique… en matière de tourisme, le mot d’ordre, dans les prochains mois, restera la sécurité. Le quotidien espagnol El País s’intéresse à la “nouvelle normalité” du voyage.

Dans l’immédiat, les voyages d’agrément seront probablement moins nombreux et exigeront beaucoup plus de précautions. La voiture sera sans doute privilégiée cet été et camping-cars et caravanes pourraient revenir à la mode. L’avion reprendra néanmoins du service – la compagnie Ryanair, par exemple, a annoncé qu’elle reprendrait 40 % de son activité dès juillet –, mais les procédures, au départ comme à l’arrivée, seront profondément modifiées et les services à bord limités au strict minimum. Accompagner les voyageurs jusqu’au terminal de départ sera déconseillé et l’embarquement prendra nettement plus de temps à cause des tests et des prises de température indispensables. Dans l’avion, les gels hydroalcooliques resteront à l’ordre du jour, le port du masque devrait être obligatoire et les sièges de milieu de rangée devraient rester vides.

À lire aussi: Pratique. Distanciation sociale : partout en Europe, hôtels et restaurants à la recherche de solutions

Nos destinations préférées vont elles aussi évoluer. Selon le quotidien

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :