Publicité

Mobilisation des agriculteurs: le gouvernement n'a pas l'intention d'"empêcher" les blocages

Pas de réponse sécuritaire à la fronde des agriculteurs. À l'issue du conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot a indiqué que l'État n'allait pas "empêcher" les nombreux blocages routiers mis en place par les agriculteurs.

"Les blocages ont lieu et il n'est pas question effectivement de venir empêcher cette expression de revendication (...) parce que les manifestations sont organisées dans un cadre légal", a-t-elle déclaré ce mercredi 24 janvier.

"La nation agricole nous lance un appel (...) nous l'avons entendu", a-t-elle assuré, promettant que "les annonces vont arriver dans les jours qui viennent car "il y a urgence à répondre" aux revendications du secteur.

Un deux poids, deux mesures dénoncé par les écologistes

Yannick Jadot a dénoncé ce mercredi un deux poids, deux mesures "évident" dans le traitement réservé par le gouvernement aux actions des agriculteurs et des militants écologistes.

"Les écologistes feraient le millième de ce qu'il se passe aujourd'hui, ils seraient en prison et condamnés", s'est-il agacé sur le plateau de LCP.

La mobilisation des agriculteurs, partie d'Occitanie il y a près d'une semaine, s'est peu à peu étendue au reste de la France. Aux quatre coins du pays, de nombreux axes de circulations sont perturbés.

Article original publié sur BFMTV.com