Miss France 2023, place au test de culture générale : «Cyrano de Bergerac, c'est Molière ?»

© Laurent VU/SIPA

Deux jours après leur arrivée dans les Caraïbes, les candidates à l’élection de Miss France 2023 ont délaissé séances photo et cours de démarche pour le redouté test de culture générale. Avec pour salle d’examen un espace aménagé du Club Med de La Caravelle, à deux pas de la plage, les trente jeunes femmes ont pris place - par ordre alphabétique de région - pour une heure trente de QCM sous la surveillance du comité (questions et réponses ci-dessous). Sur leur copie, quarante questions réparties sur six thèmes : l’actualité de ces derniers mois, des questions de français, de mathématiques/logique, d’histoire/géographie, sur l’art, une question sur leur niveau d'anglais...

Jusqu’alors, c’était Sylvie Tellier qui s’occupait de composer ce test. Celle qui a dirigé la société Miss France pendant 17 ans étant sur le départ, un tout autre membre de l’équipe s’est chargé du questionnaire. Il s’agit de Frederic Gilbert, producteur artistique de l’élection qui se tiendra le 17 décembre prochain à Châteauroux. Un choix plutôt surprenant, mais qui fait sens lorsqu’il explique qu’il travaille aussi sur l’émission « Le Grand Quiz », animée par Hélène Mannarino sur TF1.

Niveau de difficulté : 6/10

Quelques heures avant le lancement de l’épreuve, Frederic Gilbert précise qu’il estime le niveau de difficulté à 6/10. Selon lui, ce test doit rester «accessible». Accessible intellectuellement peut-être, mais tout à fait inaccessible matériellement. Tel un sujet de bac, la liste des quest...


Lire la suite sur ParisMatch