Publicité

Une minute de silence observée dans les établissements scolaires en mémoire des professeurs tués

Après le choc, le silence. Trois ans jour pour jour après l'assassinat de Samuel Paty et trois jours après celui de Dominique Bernard, les établissements scolaires ont rendu hommage à ces professeurs tués dans l'exercice de leur fonction par un acte terroriste.

À 14 heures ce lundi, une minute de silence a été observée dans chaque classe de collèges et de lycées en France.

Temps d'échange

Avant cet hommage, un temps a été banalisé afin que les élèves et le corps enseignant puissent échanger, notamment sur le meurtre vendredi d'un professeur de lettres à Arras. Les cours n'ont commencé qu'à 10 heures afin que les enseignants puissent eux aussi se retrouver dans leur établissement au cours d'un temps qui leur était réservé.

Comme l'a détaillé le ministère de l'Éducation nationale, dans les écoles primaires, la minute de silence prend "d'autres formes, pour tenir compte de l’âge des élèves". "Cette minute s’inscrira dans un temps de recueillement et de réflexion avec les élèves, organisé à l’appréciation des équipes pédagogiques", avait précisé le ministère.

Pour cette minute de recueillement, Élisabeth Borne et Gabriel Attal se trouvaient au collège de Conflans-Sainte-Honorine, où Samuel Paty a été assassiné il y a trois ans.

Article original publié sur BFMTV.com