Publicité

Enseignant tué à Arras: Élisabeth Borne affirme que "nous avons un devoir d'unité"

Élisabeth Borne préside ce lundi matin la conférence sociale sur les salaires. En ouverture de cette rencontre, la Première ministre a tenu à rendre hommage à Dominique Bernard, enseignant tué vendredi à Arras, et aux blessés de cette attaque, "victimes du terrorisme islamiste".

"Cette attaque survient à un moment particulier: trois ans quasiment jour pour jour après l'assassinat de Samuel Paty et dans le contexte géopolitique que nous connaissons", exprime-t-elle.

Élisabeth Borne affirme que "face à de tels drames, nous avons un devoir d'unité".

Minute de silence

"L'unité ce n'est pas nier nos différences, c'est être capable de se parler et de mener ensemble un dialogue apaisé pour construire des solutions dans l'intérêt des Français et du pays", ajoute la Première ministre.

Elle a également adressé ses "pensées", sa "solidarité" et "celle de mon gouvernement envers les familles, les proches, les collègues des victimes", avant d'inviter la salle à une minute de silence. Ce lundi à 14 heures, sera par ailleurs observée dans tous les collèges et lycées du territoire.

Article original publié sur BFMTV.com