Meurtre de la petite Maëlys : le procureur de Grenoble s'explique sur son extrême froideur au procès Lelandais

Facebook

Nordahl Lelandais est incarcéré à la prison de Saint-Quentin-Fallavier depuis septembre 2017. Il y a plusieurs mois, il a été condamné à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'Arthur Noyer, survenu en avril 2017. A partir du 31 janvier dernier et jusqu'au 17 février, il a de nouveau fait face à la justice lors de son procès devant la cour d'assises de Grenoble pour le meurtre de Maëlys de Araujo, survenu dans la nuit du 26 au 27 août 2017. Le procureur de Grenoble était Jacques Dallest, qui s'est confié sur l'antenne de RTL ce mardi 28 juin. Durant cet entretien, il a souhaité raconter sa vision de l'affaire et a notamment expliqué son extrême froideur face à l'accusé. "Je suis malheureusement relativement habitué aux criminels, de par l'expérience qui est la mienne. Il n'était pas différent des autres personnages que j'ai eu à fréquenter", a-t-il d'abord expliqué avant d'ajouter : "Je l'ai traité comme un accusé ordinaire, dans une affaire qui n'était, elle, pas ordinaire". Par la suite, Jacques Dallest a souhaité rappeler que malgré les faits reprochés, il devait être professionnel et ne pouvait laisser paraître aucune émotion. "Il faut garder une forme de froideur professionnelle, ce qui n'est pas toujours évident pour les familles des victimes", a-t-il indiqué avant de préciser que son "rôle est de juger, de façon la plus neutre possible".

Ce procès a été très difficile pour les proches de Maëlys de Araujo. Faire (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un homme porté disparu retrouvé enterré dans son propre jardin
Paralysée après un AVC à 11 ans elle remarche
Massacre dans une école au Texas : le maire de la ville prend une décision radicale et définitive
“Il m'a traquée” : comment Betsy est tombée dans le piège du tueur présumé de Sophie Le Tan et pourquoi elle est en vie
A 13 et 14 ans, ils fomentent l'assassinat d'une élève de leur école et parviennent à leurs fins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles