Publicité

Metz-Monaco: Bölöni s'emporte contre un journaliste en conférence de presse à cause d'un téléphone

Le FC Metz file vers la Ligue 2. Humiliés 5-2 à domicile par l'AS Monaco ce samedi, les Messins ont sombré dès le premier quart d'heure en encaissant trois buts. La réaction trop tardive en fin de match n'a pas apaisé les supporters messins, qui ont chambré leurs joueurs au coup de sifflet final à coups de "on est en Ligue 2", après les avoir sifflés à la mi-temps.

La nervosité était aussi présente chez Laszlo Bölöni, très énervé en conférence de presse. Il a d'abord demandé à un journaliste qui téléphonait de sortir: "S'il vous plaît, si vous voulez finir avec votre téléphone, vous sortez dehors! Dehors tu peux parler fort! Merci!" En fin de conférence de presse, interrogé sur la façon de se relever d'un tel match, le coach a répondu: "Comment se relever? Je vous dis bonsoir, je me lève et puis bisous."

>> Revivez Metz-Monaco (2-5)

La rechute messine

Le club de la Moselle se rapproche doucement d'un retour en Ligue 2, même si d'autres clubs rôdent non loin de la zone de relégation. Après deux succès contre des concurrents directs au maintien, à Nantes (2-0) et contre Clermont (1-0), Metz enchaîne une deuxième défaite consécutive et reste avant-dernier du classement avec trois points de retard sur Lorient, premier relégable.

Mais le calendrier est loin d'être à l'avantage des Lorrains, avec un déplacement à Brest le week-end prochain, puis les réceptions de Lens, Lille, Rennes et le PSG sur les sept dernières journées.

Article original publié sur RMC Sport