Publicité

Messieurs, votre téléphone pourrait nuire à la qualité de votre sperme

Pexels

Trop de temps passé sur le téléphone, pas assez de spermatozoïdes. Et si les deux étaient liés ? C’est possible, d’après des chercheurs de l’Université de Genève et de l’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH).

Leur étude, parue dans la revue scientifique Fertility and Sterility et repérée par 20 minutes, montre qu’une utilisation intensive du téléphone portable est associée à une baisse de concentration des spermatozoïdes.

Pour arriver à ces résultats, les auteurs ont examiné les données de 2 886 hommes suisses âgés de 18 à 22 ans, recrutés entre 2005 et 2018 au sein de six centres de conscription militaire du pays, indique l’Université de Genève dans un communiqué. Les volontaires “ont répondu à un questionnaire détaillé concernant leurs habitudes de vie, leur état de santé général et la fréquence à laquelle ils utilisent leur téléphone, ainsi que l’endroit où ils le placent lorsqu’ils ne l’utilisent pas”, détaille Serge Nef, professeur ordinaire au Département de médecine génétique et développement de la Faculté de médecine de l’UNIGE ainsi qu’au Centre suisse de toxicologie humaine appliquée (SCAHT), qui a codirigé cette étude.

De leur côté, les chercheurs ont tout simplement regardé s’il existait une corrélation entre la qualité du sperme des participants (définie entre autres par la concentration en spermatozoïdes, leur nombre total, leur mobilité et leur morphologie) et leur utilisation du téléphone portable.

Résultat : il y a bien un lien, au vu des données (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Enfant : que faire en cas de terreurs nocturnes ?
Enfant : que faire en cas de terreurs nocturnes ?
Quelle est la meilleure eau minérale pour la santé ?
Quelle est la meilleure eau minérale pour la santé ?
Comment meurt-on de la maladie de Parkinson ?