Mercato: Zidane parmi les cibles du Bayern pour l’après-Tuchel

Sauf surprise et élimination prématurée en Ligue des champions, Thomas Tuchel devrait finir la saison sur le banc du Bayern Munich. Mais sauf surprise et victoire (et encore) en Ligue des champions, Thomas Tuchel ne devrait pas rester sur le banc du Bayern Munich au-delà de la saison. Sur un siège éjectable depuis plusieurs semaines et encore plus après les trois défaites consécutives de son équipe, le technicien allemand devrait voir le chapitre bavarois se fermer prochainement.

Et selon les informations de Sky Sport outre-Rhin, Zinedine Zidane fait partie des cibles de la direction bavaroise pour lui succéder. Outre un hypothétique retour de Hans-Dieter Flick et l’option Xabi Alonso, qui ne quittera pas Leverkusen en cours d’exercice et qui a déjà été adoubé par Jürgen Klopp du côté de Liverpool, le Bayern Munich ferait de "Zizou" l’un des principaux candidats pour entraîner l’équipe. Une autre option, plus étonnante, mènerait à Ole Gunnar Solskjaer.

>> Toutes les informations et rumeurs du mercato

Zidane a deux atouts qui plaisent à Munich

Régulièrement annoncé dans le viseur de plusieurs grands clubs européens, Zinedine Zidane prend son temps avant de relever un nouveau défi. Parti du Real Madrid en 2021, le Français rêve de prendre la suite de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France. En attendant d’être approché par la FFF pour le poste, il aurait déjà été vainement contacté par Manchester United, la Juventus ou encore le Paris Saint-Germain et l'Algérie pour rebondir.

A chaque fois, cela n’a pas abouti et l’homme aux trois sacres consécutifs en Ligue des champions en tant que coach (2016, 2017 et 2018) n’a pas tranché pour son avenir malgré son souhait d’entraîner prochainement.

Au Bayern Munich, un club habitué à dominer la Bundesliga mais en difficulté cette saison, le champion du monde 1998 disposerait d’une équipe de qualité et capable de se mêler à la lutte pour tous les titres chaque année. Si Xabi Alonso plaît aux dirigeants bavarois, le Français ne manquerait ainsi pas de partisans en interne.

Les patrons du Bayern apprécieraient particulièrement l’aura et l’expérience de Zinedine Zidane dans sa gestion des stars et sa maîtrise du haut niveau. Encore faudra-t-il convaincre le technicien de 51 ans d’opter pour l’Allemagne après avoir été si pointilleux dans le choix de sa prochaine équipe depuis bientôt trois ans.

Article original publié sur RMC Sport