PSG: les louanges d'Hakimi pour Luis Enrique... et Zidane

Quatre buts et quatre passes décisives en treize apparitions. Achraf Hakimi réalise un début de saison séduisant avec le PSG. Après avoir semblé un peu à la peine lors de l’exercice précédent, le latéral droit a retrouvé son impact offensif, son volume de jeu et sa précision dans les derniers gestes. Longtemps obligé de compenser le manque de travail défensif de Lionel Messi, l’international marocain (64 sélections, 8 buts) retrouve le sourire au sein de l’équipe dirigée par Luis Enrique. Le coach espagnol aspire à contrôler les rencontres, avoir la possession et multiplier les assauts. A domicile comme à l'extérieur. Une philosophie qui plait particulièrement à son joueur de 25 ans.

"J'ai bénéficié de son arrivée grâce à sa façon de comprendre le football", savoure Hakimi à la veille d’AC Milan-PSG en Ligue des champions, ce mardi à San Siro (21 heures sur RMC Sport 1). "Sa manière de jouer est celle que j'aime: tout le temps attaquer. Comme il dit, je ne suis pas juste un défenseur parce que j'aime aussi beaucoup attaquer le dernier tiers du terrain et aider les attaquants. [...] Donc je suis heureux qu'il soit ici et de pouvoir jouer pour lui."

"C'est facile de jouer avec Mbappé"

Dans la ville lumière, Achraf Hakimi évolue aux côtés de son grand ami Kylian Mbappé. Les deux joueurs sont aujourd’hui très proches hors du terrain. Et leur complicité rejaillit sur le rectangle vert. "Quand tu te sens bien avec un coéquipier sur et en dehors du terrain, tu sens son jeu facilement", résume le natif de Madrid. "Ce n'est encore plus facile de jouer avec lui, vu son calibre de joueur. Nous comprenons le même type de football. Nous sommes sur la même longueur d'ondes rapidement. Nous savons exactement où et quand nous voulons le ballon, juste en nous regardant. C'est facile de jouer avec lui."

Interrogé sur ses débuts professionnels au Real Madrid, Hakimi en a profité pour rendre hommage à Zinedine Zidane, qui l’a lancé dans le grand bain en 2017: "Celui qui a eu foi en moi et m'a donné l'opportunité de jouer pour le Real Madrid, surtout en professionnel, c'est Zidane. L'avoir comme coach était incroyable: apprendre de lui, l'écouter, surtout pour un jeune joueur qui vit son rêve. Donc j'essayais de m'imprégner de tout ce qu'il disait qu'il fallait apprendre, et tout m'a été utile quand j'ai quitté le real pour l'Allemagne".

Article original publié sur RMC Sport