Le "McDo russe" vire au fiasco, entre pénurie de frites et moisissure dans les sandwichs

Le McDo russe vire au fiasco après pénurie de frites et pourritures (Ouverture du Vkousno i Totchka à Moscou le 12 juin 2022. Par Contributor/Getty Images) (Photo: Contributor via Getty Images)
Le McDo russe vire au fiasco après pénurie de frites et pourritures (Ouverture du Vkousno i Totchka à Moscou le 12 juin 2022. Par Contributor/Getty Images) (Photo: Contributor via Getty Images)

Le McDo russe vire au fiasco après pénurie de frites et pourritures  (Ouverture du Vkousno i Totchka à Moscou le 12 juin 2022. Par Contributor/Getty Images) (Photo: Contributor via Getty Images)

RUSSIE - “Savoureux et c’est tout.” Mais avec un soupçon de moisissure en supplément. Moins d’un mois après son ouverture, rien ne va plus pour “Vkousno i Totchka”, la chaîne qui a repris les restaurants McDonald’s en Russie en juin, après le départ de l’enseigne américaine.

Il semblerait que le nom de l’enseigne -que l’on pourrait donc traduire par “Savoureux et c’est tout” ou “Délicieux, point”- soit finalement assez mal choisi. D’une part, le restaurant russe fait face à une pénurie croissante de frites à cause des sanctions occidentales contre Moscou, a rapporté vendredi 8 juillet le site d’information économique RBK. D’autre part, des clients ont rapporté, photos à l’appui, avoir trouvé de la moisissure dans leurs burgers... et même des morceaux d’insectes.

L’opposante politique Ksenia Sobtchak à souligné sur sa chaîne Telegram que Vkousno i totchka “ne respecte pas tout à fait les normes de McDonald’s, du moins en termes de contrôle de la qualité des produits”. “Aujourd’hui seulement, au moins trois cas ont été enregistrés de hamburgers avec des pains moisis qui ont été vendus à des clients de l’enseigne”, a-t-elle relaté, indiquant plus tard que les clients avaient également reçu des sauces qui avaient dépassé leur date limite de consommation.

En réponse aux allégations, une porte-parole de la chaîne a déclaré au média Newsweek que “la qualité et la sécurité des produits sont notre priorité absolue. Lors du stockage et de la préparation des produits, toutes les procédures nécessaires sont suivies”. Elle a également assuré avoir “déjà contacté le fabricant [de pains] pour plus de précisions. Et l’ensemble du lot, dans lequel le produit de qualité insuffisante a été trouvé, a été jeté.”

Pénurie de frites au moins jusqu’à cet automne

Quant à la pénurie de frites, le service de presse du groupe russe a annoncé que “dans certains restaurants Vkousno i totchka, il n’y aura plus de frites”. Selon le groupe, la récolte de patates destinées à la fabrication de frites a été mauvaise en 2021 en Russie, conduisant à une pénurie. “l’importation en provenance de marchés étrangers (...) est devenue impossible” en raison des sanctions occidentales mises en place contre Moscou du fait de l’offensive russe contre l’Ukraine, a-t-il précisé.

Le porte-parole a indiqué que le groupe espérait un retour des frites au menu de tous les restaurants Vkousno i Totchka en automne, avec le début de la nouvelle récolte en Russie.

Outre ce problème de frites, les McDo russes seront privés, une fois leurs stocks épuisés, de toutes les boissons du géant américain Coca Cola, qui s’est aussi retiré du marché russe du fait de l’assaut contre l’Ukraine.

Les premiers restaurants de l’enseigne ont ouvert leurs portes en Russie le 12 juin, en attirant foules de visiteurs nostalgiques du McDonald’s, qui avait suspendu le travail de ses 850 restaurants en mars avant de quitter définitivement le pays en mai.

À voir également sur Le HuffPost: McDonald’s est parti de Russie, découvrez par quoi ça a été remplacé

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles