Publicité

Mayenne: des élèves de quatrième sans cours de français depuis 5 mois faute de professeur

Une absence qui s'éternise. Environ 60 élèves de quatrième du collège Alfred-Jarry de Renazé, en Mayenne, n'ont plus d'enseignant de français depuis le départ de leur professeure en octobre 2023 et ne bénéficient pas de remplaçant, rapporte France Bleu ce lundi 11 mars. La FCPE craint une augmentation des inégalités entre élèves.

En l'absence d'enseignant, les élèves passent leurs quatre à cinq heures de français hebdomadaires dans une salle d'étude à faire des exercices, sans accompagnement spécifique.

Les parents d'élèves indiquent que la professeure absente ne devrait pas faire son retour devant les collégiens avant la fin de l'année.

"Inquiétant pour l'avenir de nos enfants"

"Le collège essaie de pallier au mieux, mais sans partie théorique, ils en ont marre d'avoir des exercices sans explication", déplore Sandrine Bréhin, présidente de la FCPE, auprès du média local.

L'association de parents craint que cette absence prolongée n'accroisse à la longue les inégalités entre les élèves, alors que certains parents payent des cours privés à leurs enfants pour compenser l'absence d'enseignant. "Ça crée une injustice", souligne Sandrine Bréhin, sa présidente.

"On ne sait plus quoi faire pour se faire entendre! C'est inquiétant pour l'avenir de nos enfants", s'alarme-t-elle encore.

Une pétition lancée

Du côté des élèves, si dans un premier temps l'absence de cours n'est pas mal vécue, l'inquiétude commence aussi à se faire sentir. "Ils prennent conscience que l'absence de professeur de français va avoir un gros impact", indique la présidente de la FCPE.

"J'ai déjà des problèmes en orthographe, en grammaire, en écriture et le fait qu'en plus, je n'ai pas de prof, c'est pire", reconnaît lui-même Charles, un élève de quatrième concerné.

S'il précise qu'un surveillant est toujours présent en salle d'étude, disposé à répondre aux questions, le collégien reconnaît bien que cela ne remplace pas un professeur. "C'est pénible parce qu'on ne comprend pas. On prend énormément de retard. Après, on va être beaucoup plus pénalisés", lâche-t-il.

Une pétition "Exigez un professeur de français pour le collège Alfred Jarry de Renazé" a été lancée sur la plateforme Change.org le 18 février. Elle avait récolté ce lundi en milieu de journée 417 signatures.

Les difficultés de remplacement des absences d'enseignants sont un problème récurrent dans l'Éducation nationale et sont revenues sur le devant de la scène après les propos controversés de l'éphémère ministre Amélie Oudéa-Castera, remplacée en février par Nicole Belloubet.

Article original publié sur BFMTV.com