Matteo Messina Denaro, le cruel boss mafieux a été arrêté en Italie

© HO

Recherché depuis 30 ans par toutes les polices d'Italie, le parrain sicilien Matteo Messina Denaro, arrêté lundi à Palerme, fut un assassin impitoyable dont la cruauté s'inscrit dans la grande tradition des chefs de Cosa Nostra, la mafia sicilienne. "Avec les personnes que j'ai tuées moi-même, je pourrais remplir un cimetière", se serait vanté ce grand amateur d'armes à feu, qui a commis son premier homicide à 18 ans.

Surnommé Diabolik, du nom d'un criminel protagoniste d'une célèbre BD italienne dont il est lui-même fan, cet homme condamné plusieurs fois à la perpétuité était le chef incontesté de Cosa Nostra dans la province de Trapani, dans l'ouest de la Sicile, même si son pouvoir débordait largement ce territoire, aussi bien vers Agrigente (sud) que vers Palerme, la capitale de l'île. Adepte de Rolex en or et de vêtements griffés, ce passionné de jeux vidéo et de BD traîne aussi une réputation de grand séducteur.

Né le 26 avril 1962 à Castelvetrano, dans le sud-ouest de la Sicile, il baigne dès l'enfance dans le crime organisé: son père, don Ciccio, est le chef du clan local et son parrain de baptême est lui-même un "homme d'honneur".

À lire aussi Mafia, cadavres et secrets sordides… le lac Mead s’assèche et dévoile son passé inquiétant

En 1989 commencent ses premiers démêlés avec la justice à cause de sa participation à la lutte sanglante entre deux clans. En 1989, il est accusé du meurtre de Nicola Consales, un propriétaire d'hôtel qui s'était plaint deva...


Lire la suite sur ParisMatch