Publicité

Martinique : un gendarme grièvement blessé par un scooter suite à un refus d'obtempérer

Un gendarme a été percuté violemment par un scooter, à Schoelcher en Martinique, a précisé vendredi 26 janvier la préfecture de l'île. Il est gravement blessé à la tête et au visage.

Un gendarme a été grièvement blessé jeudi soir par un scooter ayant refusé d'obtempérer alors qu'il effectuait une opération de contrôle à Schoelcher, en Martinique, a indiqué vendredi 26 janvier la préfecture de l'île.

Lors d'une tentative de contrôle de deux personnes circulant sans casque en deux-roues, l'un d'eux a refusé d'obtempérer et a percuté violemment "avec sa moto lancée à pleine vitesse" l'un des gendarmes, "le projetant sur plusieurs mètres et le blessant gravement à la tête et au visage", selon un communiqué de la préfecture.

L'incident a eu lieu à 23h jeudi soir (4h vendredi à Paris), sur le parking du casino de Schoelcher, une commune accolée à Fort-de-France, le chef-lieu de la Martinique.

Multiples fractures au visage

Le militaire de 36 ans souffre de multiples fractures au visage et a été hospitalisé, a indiqué vendredi matin le général William Vaquette, commandant de la gendarmerie de Martinique.

Le conducteur, légèrement blessé et brièvement hospitalisé, a été interpellé et placé en garde à vue vendredi.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a apporté sur X (anciennement Twitter) son "plein soutien au gendarme gravement blessé".

"50% des agressions de gendarmes" dans les territoires ultra-marins"

Lors d'une audition jeudi au Sénat, le général Lionel Lavergne, commandant de la gendarmerie en outre-mer, a rappelé la prédominance des agressions envers les militaires sur les territoires ultra-marins.

Au total, "50% des agressions de gendarmes en 2023 a été commis dans les territoires ultra-marins, cela représente 25% des blessés de la gendarmerie", a-t-il rappelé devant les sénateurs.

"Concernant la situation en Martinique, pour l'année dernière, on déplore plus de 160 militaires de la gendarmerie victimes d'agressions physiques et nous avons plus de 40 blessures graves", a précisé le général William Vaquette.

Une cellule psychologique a été mise en place pour les membres de la patrouille du gendarme blessé.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - À Sochaux, un policier et un conducteur d'une voiture en fuite blessés après un refus d'obtempérer