Marrakech du rire - "C'est limite", "Faut doser", "Donc on rigole des violences conjugales ?", "Pardon ??" : une blague de Nawell Madani sur Rihanna passe mal auprès des twittos

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Capture écran M6 direct/Le Marrakech du rire
Capture écran M6 direct/Le Marrakech du rire

Le Marrakech du rire faisait son grand retour ce mardi 19 juillet sur M6. Une soirée qui a fait de nombreux déçus, les twittos l'ayant jugée dans l'ensemble assez faible d'un point de vue humoristique. Si le passage de Nawell Madani a, aux yeux de beaucoup, relevé le niveau de la soirée, certains ont été choqués par l'une de ses phrases directement liée à l'affaire Rihanna-Chris Brown.

Ce mardi 19 juillet 2022, M6 diffusait les 10 ans du Marrakech du rire. Une soirée très attendue après trois années d'annulation pour cause de crise sanitaire. Avant d'accueillir ses amis humoristes tour à tour sur scène, Jamel Debbouze a ouvert le bal avec un seul en scène sur ce même thème : le créateur de l'évènement a ainsi raconté comment il n'est plus parvenu à supporter sa fille qui chantait sans cesse durant le confinement, ni le bruit généré par son fils mangeant des céréales à l'heure du petit-déjeuner.

Il a ensuite enchaîné les blagues sur le vaccin, les réunions zoom ou encore la pénurie d'huile qui aurait inspiré à sa mère la création avec ses copines du collectif "I 'huile' survive" en référence au tube de Gloria Gaynor. Sur twitter, cette entrée en matière du maître de cérémonie n'a pas été du goût de tout le monde. Alors que certains ont pointé du doigt un humour "à l'ancienne", d'autres l'ont trouvée beaucoup trop vulgaire, faisant notamment référence aux multiples "Ta gueule" qui ont ponctué son texte. Cette critique a été de nouveau formulée au moment de la venue sur scène de Jeff Panacloc puis de Nawell Madani.

Vidéo. Découvrez le portrait de Jamel Debbouze

L'humoriste belge, de retour sur scène après une longue absence qui correspondait à la naissance de sa fille, est venue présenter un sketch sur la charge mentale en tant que maman et sur son couple. Elle a entre autres épinglé les hommes qui tentent de réveiller leurs compagnes en pleine nuit dans l'optique d'un rapport sexuel. "'Dors, je m'occupe de tout'...C'est pas une phrase de violeur ?" a-t-elle notamment lancé, alors qu'était fréquemment filmé dans le public son compagnon Djebril Zonga.

Mais ce n'est pas cette sortie très crue qui a le plus indigné les internautes. Nawell Madani a ensuite raconté sa soirée aux Oscars avec son mari, qui était l'un des acteurs du film Les Misérables. Lors d'un après-cérémonie très VIP, elle explique avoir vu une femme au postérieur plutôt "développé" se rapprocher dangereusement de son homme. Ni une ni deux, elle est allée invectiver celle qu'elle soupçonnait de vouloir le draguer. Mais elle s'est vite rendue compte qu'il s'agissait en fait de la chanteuse Rihanna. Malgré l'admiration qu'elle porte à la star, elle n'a eu qu'une envie : lui refaire le portrait. Et c'est cette colère qui lui a inspiré une phrase choc : "Moi j’suis pas Chris Brown hein, je te mets une patate et plus jamais tu chantes".

Une sortie qui a fait grincer des dents de nombreux internautes, outrés qu'un tel fait divers relevant de violences conjugales puisse lui inspirer une blague. Rappelons en effet que Chris Brown a été jugé coupable de violences contre Rihanna, dont le visage tuméfié avait fait le tour du monde en 2009.

Heureusement, la prestation de Nawell Madani, qui ne s'est pas réduite à cette référence polémique, a surtout été saluée par les twittos. Ces derniers ont même été nombreux à juger qu'elle faisait partie des meilleures de la soirée avec celles de Paul Mirabel et Ilyes Djadel. Sur place à Marrakech, son passage très remarqué s'est même conclu par une standing ovation qui a arraché des larmes à la jeune maman. "Cela fait longtemps que je suis pas montée sur scène. Ce métier est dur et j'ai beaucoup douté. La force que vous m'avez donnée-là... Merci beaucoup Marrakech !", a-t-elle alors tenu à partager. L'un des moments forts de cette soirée.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles