Publicité

Mariage annulé à Béziers: Robert Ménard va être auditionné par la police judiciaire

Le maire de Béziers Robert Ménard sera auditionné dans les locaux de la police judiciaire de Montpellier début février dans l'affaire du mariage qu'il avait refusé de célébrer dans sa ville l'été dernier, a appris BFMTV.

Le 7 juillet 2023, l'édile avait rejeté l'union entre une femme de nationalité française et Mustapha, un ressortissant algérien sous le coup d'une OQTF et connu de la justice pour des faits de vol.

L'homme qui voulait se marier à Béziers expulsé

Au micro de BFMTV, Robert Ménard disait alors craindre "un mariage blanc". Le parquet de Béziers avait pourtant donné son feu vert à ce mariage, après avoir examiné les auditions séparées des deux époux réalisées par l’officier d’État civil de la municipalité. Le couple avait alors déposé plainte contre Robert Menard.

Mustapha, en situation irrégulière sur le territoire français, a été expulsé en direction de l'Algérie le 20 juillet dernier. À ce jour, il se trouve toujours en Algérie.

Si cette affaire, confiée au parquet de Montpellier, par souci d'impartialité, est traduite dans un tribunal, Robert Ménard risque une peine de 5 ans d'emprisonnement et 75.000 euros. Selon la loi, Il pourrait également perdre sa place de maire par révocation ministérielle.

L'enquête préliminaire est en cours et confiée au Service interdépartemental de la police judiciaire de l'Hérault.

Article original publié sur BFMTV.com