"Mariés au premier regard" : M6 déprogramme dès ce soir la version belge après un échec d'audience

La perspective paraissait inéluctable. Lundi dernier en prime time, avec la version belge du docu-réalité "Mariés au premier regard", M6 a non seulement été battue par un documentaire historique inédit sur France 3, mais aussi par "Astérix et la surprise de César" sur la chaîne soeur W9 ou encore par France 5 et par TMC avec une moyenne de seulement 778.000 Français devant l'inédit proposé jusqu'à 22h35, soit des parts de marché de 4,4% sur l'ensemble du public et de 8,0% sur les femmes responsables des achats de moins de cinquante ans (FRDA-50) selon Médiamétrie. Pire, M6 a aussi été battue par W9 sur les FRDA-50 avec "Astérix" qui a fédéré 8,2% de cette cible.

Philippe Etchebest à la rescousse

Cette contre-performance ne pouvait pas rester sans réponse de la part de la chaîne de Nicolas de Tavernost et la décision a été annoncée dès lundi dernier en fin de journée : "Mariés au premier regard" version belge sur M6, c'est fini. La chaîne avait déjà anticipé cette baisse d'audience en faisant le choix de programmer dès lundi soir un épisode supplémentaire à partir de 0h pour accélérer la diffusion.

Dès ce lundi 18 juillet - qui devait être la dernière soirée - le programme laissera place à "Cauchemar en cuisine" avec pas moins de trois épisodes en rediffusion menés par Philippe Etchebest. Pour les fans des "Mariés" belges, les épisodes seront visibles sur 6Play. Dans la justification de sa déprogrammation, M6 note que "lors des deux derniers...

Lire la suite


À lire aussi

"Mariés au premier regard" : La version belge débarque ce soir sur M6
"Mariés au premier regard" : La saison 4 démarre ce soir sur M6
Guerre en Ukraine : France 2 déprogramme en urgence son numéro d'"Elysée 2022" avec Marine Le Pen ce soir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles