"Il me manque juste un homme" : Laurent Kerusoré célibataire, il partage les coulisses de ses soirées

Depuis 2005, Laurent Kerusoré incarne Thomas Marci dans la série à succès Plus belle la vie (qui tirera sa révérence en novembre prochain). Un personnage très apprécié du public, tout comme son interprète. Ainsi, ils sont nombreux à suivre ses aventures dans la fiction de France 3 mais aussi sur Instagram où il se plaît à partager des bribes de sa vie. Et le 21 juillet 2022, c'est son célibat qu'il a évoqué en story.

Laurent Kerusoré a posté une story en direct de sa chambre. On peut y découvrir ses chiens Denise et Lucky sur son lit, en train de se reposer. "Voilà ma vie. Ma belle vie. Mes amours que j'aime terriblement", a tout d'abord lancé l'homme de 47 ans. Mais il a bien vite constaté qu'une chose lui manquait : "Par contre il me manque juste un homme ici. Hein les enfants ? Vous n'avez pas l'impression de prendre la place de quelqu'un ? Bande de méchants chiens égoïstes."

La star de Plus belle la vie est en effet un coeur à prendre. Une nouvelle qu'il avait annoncée début juillet à l'occasion d'une interview pour nos confrères de Gala. "Je me suis encore fait avoir. Je suis heureux dans beaucoup de domaines, mais en amour, on ne peut pas dire que je le sois vraiment." Laurent Kerusoré n'a pas souhaité rentrer trop dans les détails. Il a simplement précisé qu'en amour, il était "trop naïf". Malgré tout, il ne perd pas l'espoir de rencontrer un jour un homme fait...

Lire la suite


À lire aussi

"Dernière soirée avec mon néné" : Alice Detollenaere publie un message poignant juste avant son ablation
Yannick Noah : Célibataire et installé au Cameroun, les coulisses de sa nouvelle vie
"Je fais un truc de dingo !" : Fabienne Carat, maman célibataire, partage son coup de folie en vidéo !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles