Publicité

Ce que mange la mère pendant la grossesse pourrait modifier le visage de l'enfant

"Vous êtes ce que vous mangez" : voici un adage qui prend une tournure bien plus réelle à la lumière d'une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications. Ses auteurs suggèrent que les traits distinctifs du visage d'un individu pourraient être considérablement influencés par les choix alimentaires de sa mère pendant la grossesse, en particulier par la consommation d'aliments riches en protéines.

Cette recherche, en collectant et en identifiant les gènes responsables de la formation du visage humain, a découvert que le complexe génétique du nom de mTORC1 jouait un rôle important dans l'apparition de traits du visage plus ou moins fins, et qu'en plus, il pouvait être activé par des facteurs nutritionnels. En testant cette théorie sur des souris et des poissons zèbres génétiquement modifiés, qui ont suivi plusieurs régimes, les chercheurs ont révélé qu'une alimentation riche en protéines pendant la grossesse pouvait améliorer l'activité des gènes mTORC1. En clair, plus de protéines équivaudrait à des traits plus proéminents, et moins de protéines pourrait affiner les traits, les rendant plus minces et pointus.

Le régime apporte des changements certes "subtils", écrivent-ils, mais "distincts" au niveau de la forme cranio-faciale des embryons, c'est-à-dire au niveau de la forme du crâne, des joues, de la mâchoire ou encore du nez. Si bien évidemment, les traits fondamentaux sont d'abord dictés par la génétique héritée des parents, il existe très souvent des différences (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’IRM le plus puissant du monde dévoile ses premières images cérébrales
Vaginisme : douleurs pendant les rapports, pénétration impossible, mal-être.. Comment se soigner ?
Homéopathie : les traitements homéopathiques à privilégier contre le stress
Combien de temps dure un arrêt circulatoire ?
Pour quelle raison les humains n'ont ils plus de queue ?