Publicité

Malgré la guerre, "nous serons aux JO", assure le comité olympique palestinien

Malgré la guerre qui fait rage entre Israël et le Hamas et l'invasion de Gaza, Nader Jayousi, directeur technique du comité olympique palestinien, espère que les Jeux de Paris seront "historiques". Il explique à France 24 comment l'institution et ses athlètes s'adaptent tant bien que mal. Il espère que la présence d'une délégation palestinienne le 26 juillet prochain, lors de la cérémonie d'ouverture, sera un "message de paix" et d'"inspiration" pour les enfants palestiniens. Entretien.

"Nous ferons mieux qu'à Tokyo." Nader Jayousi le martèle tout au long de l'entretien : le comité olympique palestinien n'a pas baissé les bras et, malgré la guerre en cours entre Israël et le Hamas, le drapeau palestinien flottera sur la Seine le 26 juillet prochain lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Paris. Et le directeur technique du comité espère battre le record d'athlètes présents, établi à 5 au Japon.

Nader Jayousi : Le sport est à l'arrêt en Palestine depuis le 7 octobre. Quand les événements ont eu lieu, nous étions avec notre délégation en Chine pour les Jeux asiatiques de Hangzhou. Et nous étions en train d'écrire l'histoire, avec la médaille de bronze de Hala Alqadi en karaté.

En tant que comité olympique, nous évitons de nous mêler d'affaires politiques. Nous préférons nous focaliser sur le sport.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
"Surréaliste" et "foisonnante" : l'affiche officielle des Jeux de Paris-2024 dévoilée
En images : découvrez le village olympique des JO de Paris inauguré par Emmanuel Macron
JO de Paris : la Russie ne doit pas "boycotter" l'événement, estime son ministre des Sports