Publicité

« Maires de France, nous demandons une eau saine et sans polluants éternels » - TRIBUNE

« Maires de France, nous demandons une eau saine et sans polluants éternels » - TRIBUNE (photo d’illustration)
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP « Maires de France, nous demandons une eau saine et sans polluants éternels » - TRIBUNE (photo d’illustration)

TRIBUNE - En tant que Maires de communes françaises, nous sommes profondément préoccupés par l’exposition croissante de nos concitoyens aux PFAS, substances toxiques persistantes présentes dans de nombreux produits de consommation courante. Notre inquiétude est particulièrement aiguë quant à la contamination de l’eau potable par ces polluants dangereux. En tant que maires, nous sommes en effet responsables de la fourniture d’une eau potable saine à nos concitoyens.

Pollution au PFAS : une enquête dévoile l’ampleur de la contamination en Europe

Depuis plusieurs années, les alertes se multiplient sur le sujet et des prélèvements d’eau ont révélé la présence alarmante de PFAS sur de nombreux sites en France. Cela met en péril la santé publique et le bien-être de nos populations. Face à cette menace grandissante, il est impératif que des mesures immédiates et décisives soient prises au niveau national pour protéger nos citoyens et préserver notre environnement.

Nous appelons à interdire les PFAS dès 2025 lorsque des alternatives sont immédiatement disponibles.

Nous appelons donc solennellement le gouvernement français à agir de toute urgence pour réglementer la production et l’utilisation des PFAS sur notre territoire, et interdire les PFAS dès 2025 lorsque des alternatives sont immédiatement disponibles et au plus tard en 2027 pour l’essentiel des autres usages. Cette interdiction doit être accompagnée de mesures rigoureuses de contrôle et de surveillance visant à détecter et à éliminer toute trace de ces substances toxiques dans notre approvisionnement en eau potable.

Il est également essentiel que des solutions concrètes et efficaces soient mises en œuvre pour dépolluer les sites contaminés par ces polluants persistants. Nous insistons sur le fait que cette responsabilité ne doit pas incomber uniquement aux collectivités locales, mais qu’elle nécessite une action coordonnée et soutenue de la part de l’État.

Nous plaidons en faveur de la mise en place d’un mécanisme de « pollueur-payeur » afin de garantir que les responsables de la contamination contribuent financièrement à la dépollution.

Nous n’avons plus le temps d’attendre.

Une année de perdue, et ce sont des milliers de personnes qui continuent à être exposées. Or, les conséquences sur la santé des polluants éternels sont connues, et ce depuis de nombreuses années : maladies thyroïdiennes, cholestérol, diabète, résistance vaccinale, cancer du foie, cancer du rein, cancer des testicules…

Maladies thyroïdiennes, cholestérol, diabète, cancers… Le gouvernement doit agir contre ce scandale sanitaire sans précédent

En agissant dès maintenant et de manière ambitieuse et concrète, nous pouvons mettre en place les mesures nécessaires pour garantir un avenir sans PFAS, où l’eau potable est sûre et où la santé de nos populations est préservée.

Ensemble, unis dans notre engagement envers la sécurité et le bien-être de nos citoyens, nous appelons le gouvernement à prendre des mesures audacieuses et à la hauteur de ce scandale sanitaire sans précédent, pour éliminer les PFAS de notre environnement et mettre en place des solutions durables pour protéger la santé de tous.

Cette tribune est cosignée par une vingtaine de maires, dont la liste est disponible ci-dessous.

Tribune Le HuffPost - Maire... by LeHuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

Pesticides dans les salades : l’alerte de « 60 millions de consommateurs » sur la contamination des produits bio

« Polluants éternels » : « Dark Waters » le film qui alertait déjà sur les dangers des PFOA