Publicité

Macron annonce une série d'événements culturels pour les 60 ans des relations franco-chinoises

Soixante ans après l'établissement de leurs relations diplomatiques, la France et la Chine "doivent chercher toujours davantage les voies d'un partenariat" qui "contribue à la paix et à la stabilité internationales", a affirmé samedi 27janvier Emmanuel Macron dans une vidéo publiée sur le compte X de l'Élysée.

Raison pour laquelle de multiples "institutions, événements et spectacles français vont se mobiliser tout au long de l'année pour célébrer cet anniversaire", a annoncé le président de la République.

"Nos artistes, nos écrivains, nos chercheurs, nos entrepreneurs, nos touristes, nos étudiants vont pouvoir tisser de nouveaux liens, créer de nouveaux projets et ainsi construire la relation de demain", se réjouit-il, plaidant tout particulièrement pour un développement des relations entre les jeunesses chinoise et française.

Parmi les principaux acteurs cités par le chef de l'État pour animer cette "année de tourisme culturel franco-chinois", on trouve le château de Versailles, qui réalise une exposition sur les échanges entre les deux pays au XVIIIe siècle à Pékin en avril. Mais également le Mobilier national, le ballet de l'Opéra national de Bordeaux, la Comédie française, le panorama du cinéma français et de nombreuses comédies musicales.

"En miroir à ces festivités, la France sera mise à l'honneur par l'Opéra de Pékin, la Cité interdite, le musée national des Beaux-Arts de Chine, le musée de Shanghai, le musée national et la Beijing Design Week et de nombreux autres partenaires", a précisé Emmanuel Macron.

"Rechercher ensemble des réponses aux défis mondiaux"

"Le 27 janvier 1964, le général de Gaulle prenait la décision historique d'établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine, au moment où le monde était confronté à une indépassable logique de blocs", a rappelé le président français, ajoutant que "l'évidence et la raison appellent nos deux pays à rechercher ensemble des réponses aux défis mondiaux".

Il cite en particulier "le changement climatique, la perte de la biodiversité, la sécurité alimentaire et le développement".

Le président français répond ainsi à un message vidéo publié vendredi par son homologue Xi Jinping, qui a salué lui aussi les liens entre les deux pays.

La France et la Chine, membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, ont "la responsabilité de contribuer à la résolution des crises internationales, en particulier face aux violations flagrantes des principes sur lesquels repose le droit international", a aussi déclaré Emmanuel Macron sans citer explicitement les deux grands conflits du moment: l'invasion de l'Ukraine par la Russie, et la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza.

Emmanuel Macron s'était rendu en Chine en avril. À l'issue de cette visite, il avait appelé l'Union européenne à ne pas être "suiviste" des États-Unis sur la question de Taïwan, des propos critiqués en Occident mais salués en Chine.

Article original publié sur BFMTV.com