L'ouragan Fiona poursuit sa route vers les Bermudes avec des vents soufflant jusqu'à 215 km/h

AFP - -

Le puissant ouragan de catégorie 4 Fiona avançait mercredi 22 septembre 2022 vers l'archipel des Bermudes après avoir sévi dans les Caraïbes, où Porto Rico peinait à rétablir l'eau courante et l'électricité et passait en revue des dégâts qualifiés de majeurs par les autorités.

Fiona doit s'approcher des Bermudes, un territoire britannique abritant quelque 64.000 personnes, tard jeudi 22 septembre 2022, selon le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami. A Washington, le département d'Etat a dit aux Américains de reconsidérer tout voyage aux Bermudes. Et "les citoyens américains dans les Bermudes qui souhaitent quitter l'île devraient partir maintenant, avant l'arrivée de l'ouragan Fiona", a-t-il indiqué.

"Une déferlante accompagnée de grandes vagues destructrices"

L'ouragan a été relevé dans la nuit de mardi à mercredi en catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5. Il est accompagné de vents soutenus soufflant jusqu'à 215 km/h et s'éloignait mercredi des îles Turques-et-Caïques. "Une onde de tempête va provoquer des niveaux élevés d'eau le long de la côte des Bermudes" dans certaines régions à partir de la soirée de jeudi, selon le NHC. "Près de la côte, la déferlante sera accompagnée de grandes vagues destructrices".

Quatre personnes sont mortes à Porto Rico selon un responsable de la Fema, l'agence fédérale chargée de la prise en charge des catastrophes naturelles, cité par le Washington Post. Un homme est mort en Guadeloupe, emporté avec sa maison par les flots d'une rivière en crue, et deux personnes sont décédées en République dominicaine.

Secteur agricole dévasté

La Fema a dit qu'elle allait envoyer des centaines de membres supplémentaires de son personnel à Porto Rico, qui a subi coupures massives de courant, glissements de terrain et inondations. Le gouverneur Pedro Pierluisi a évoqué des dégâts "catastrophiques" et le président Joe Biden a déclaré l'état d'urgence dans cette île de quelque trois millions d'habitants. La compagnie d'électricité LUMA a indiqué mercredi être en train de rétablir ses services "dans des villages et quartiers dans tout Porto Rico". Michelle Carlo, conseillère médicale de l'organisation humanitaire Direct[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi