Ligue des Champions: l'entrée de Cyril Hanouna illustre la pagaille au Stade de France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors de la finale entre le Real Madrid et Liverpool, des milliers de personnes sont restées bloquées à l'extérieur du stade, dont Estelle Mossely et Marvin Matip.

FOOTBALL - Soirée très agitée à Saint-Denis. Samedi 28 mai au soir, des milliers de supporters tentant de rentrer dans le Stade de France pour assister à la finale de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et Liverpool ont été bloqués à l’extérieur. Une belle pagaille illustrée par l’animateur Cyril Hanouna, qui explique les conditions rocambolesques avec lesquelles il a dû rejoindre son siège.

À la fin de la rencontre remportée pour la 14e fois par le club madrilène, le présentateur de TPMP explique: “Mais darka [rigolade] absolue en arrivant je suis obligé de passer sous la barrière avec [mon fils] Lino tellement c’était la folie! Et le vigile me demande un selfie mechkine! Une dinguerie! Je vs rac [vous raconte] lundi”, écrit-il.

La scène décrite par Cyril Hanouna a été immortalisée par l’influenceur Challenge, qui a posté une vidéo sur le réseau social Snapchat. La vidéo a ensuite été relayée sur Twitter, comme vous pouvez le voir ci-dessous. L’animateur de C8, habillé tout en blanc, passe sous le tourniquet en panne avant de prendre une photo avec un personnel de sécurité une fois la barrière franchie.

Selon la préfecture, les incidents qui ont émaillé la soirée sont dû aux “nombreux supporters sans billets pour le match ou détenteurs de faux billets [qui] ont perturbé l’accès au Stade de France, au niveau du périmètre de sécurité extérieur”. L’UEFA, organisatrice de la compétition, explique que le nombre trop élevé de faux billets a bloqué les tourniquets. Fait exceptionnel, le coup d’envoi a été repoussé de 36 minutes en raison de cet incident qui a provoqué l’intervention des forces de l’ordre et l’utilisation de gaz lacrymogènes.

Gaz lacrymogènes et bousculades devant le Stade de France

Dans un deuxième message, Cyril Hanouna ajoute être “désolé pour tous les gens qui n’ont pas pu rentrer alors qu’ils avaient leurs billets. J’ai vraiment cru qu’on n’allait pas y arriver. J’ai eu grave peur pour Lino. [Quand] le vigile m’a dit mechkine passe en dessous la barrière ne marche pas! Puis selfie! Dinguerie.”

Cyril Hanouna a eu plus de chance que la boxeuse Estelle Mossely. Dans une série de trois tweets, elle explique comment elle est restée bloquée devant le Stade de France jusqu’à la fin de la première mi-temps. “C’est un scandale ce qu’il se passe au Stade de France”, s’emporte-t-elle. “Bloquée depuis plus d’une heure, gazée, bousculée… L’accès au stade a été fermé avant même le coup d’envoi. Et [c’est] juste maintenant qu’ils décident ‘d’évacuer’ les gens. [Pour] rappel, [tous] ont des billets [pour] rentrer SCANDALEUX!”

Peu avant 23 heures, elle écrit: “Enfin dans le stade… On verra au moins la 2eme mi-temps mais ce ne sera malheureusement pas le cas pour [beaucoup] de personnes encore bloquées à l’extérieur.”

Mésaventure aussi pour Marvin Matip, frère du joueur de Liverpool Joel, ainsi que sa femme enceinte. “Marvin, a dû fuir avec sa famille alors qu’ils tentaient d’accéder au stade. Sa femme est enceinte. Gaz lacrymogène! Ils ont dû se réfugier dans un restaurant”, raconte sur Twitter un journaliste anglais de SkyNews, qui l’a rencontré.

“L’organisation autour et dans le stade est indigne d’une finale de Ligue des champions. Utiliser des gaz lacrymogènes dans des zones avec des enfants et des fans non impliqués est dangereux”, rapporte encore le reporter.

Bertrand Latour frappé par des supporters

C’est un autre genre de débordement qu’a subi le journaliste de L’Équipe Bertrand Latour. À son arrivée au stade, il a raconté à son média avoir été agressé par plusieurs personnes. “Je sortais du RER D pour rejoindre le Stade de France quand un Français a dit à des supporters de Liverpool bourrés que j’étais un journaliste ‘pro-Madrid’, ce que je ne suis pas évidemment”, explique-t-il.

″Les trois supporters ont alors commencé à me frapper. C’est allé très vite. On était au milieu d’une foule et d’autres supporters des Reds [Liverpool] sont venus nous séparer. J’ai juste eu une entaille à la pommette et cela ne m’a pas empêché de faire des duplex ensuite”, poursuit-il.

Le journaliste a aussi filmé à 21h29, soit cinq minutes avant le coup d’envoi qui avait été décalé, des dizaines de personnes encore bloquées à l’extérieur du stade. “La honte. Venir à une finale de Ligue de Champions, se faire gazer, pour certains ne pas pouvoir entrer après des heures d’attente aux abords du stade, pour d’autres pénétrer dans l’enceinte sans billet. Écœuré. On a beau rôle de se moquer de la CAN [championnat d’Afrique]”, regrette-t-il.

La préfecture a indiqué que 68 personnes avaient été interpellées dans le cadre des débordements de la soirée.

À voir également aussi sur le Huffpost: Liverpool-Real Madrid- Les supporters des “Reds” ont envahi Paris

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Les fans du Real Madrid célèbrent la victoire en Ligue des champions

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles