Publicité

Ligue des champions: le groupe de la Real Sociedad pour affronter le PSG, avec six absents et un retour

Alors que le doute plane autour des joueurs qui postulent pour une place dans le onze pour affronter le PSG mercredi (21 heures sur RMC Sport 1), la Real Sociedad a annoncé son groupe élargi pour le déplacement au Parc des Princes. 23 joueurs ont été convoqués, parmi lesquels figure le capitaine Mikel Oyarzabal, victime d'une contusion musculaire.

Comme expliqué par la presse espagnole, le cas du milieu est particulièrement scruté. La dernière séance d'entraînement, prévue ce mardi soir sur la pelouse du Parc, permettra de déterminer s'il sera en capacité de jouer ou non.

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

>> Toutes les infos à la veille de PSG-Real Sociedad en direct

Les Basques en proie aux doutes

Si Robin Le Normand est bien là, six joueurs manquent à l'appel, toujours pas suffisamment remis de leurs blessures: Kieran Tierney, Alvaro Odriozola, Aritz Elustondo, Aihen Munoz, Sheraldo Becker et Carlos Fernández. Une cascade d'absents qui renforce l'idée que sur le papier, le PSG affronte l'équipe basque au meilleur des moments. Sur une série de quatre matchs sans victoire et sans inscrire le moindre but, la Real Sociedad connaît un petit trou d'air.

"Est-ce le bon moment pour les jouer? On est obligé de dire oui et tant mieux pour le PSG. Quand il y a eu le tirage au mois de décembre, j'étais le premier à dire que ce n'était pas aussi facile que ça en a l'air", a rappelé Fred Hermel lors de Génération After sur RMC ce lundi. "Je continue à penser que ça ne va pas être facile. Mais entre-temps, la Real Sociedad a eu sa fringale. Il ne faut pas permettre aux attaquants de la Real Sociedad de se réveiller. Ils jouent bien au foot mais physiquement, c'est plus compliqué. Je pense que la Real Sociedad aura le ballon car c'est sa manière de jouer. La clé est physique. Si le PSG se laisse endormir dans un faux rythme, il risque de tomber dans le piège. Il y aura une vraie bataille tactique entre Luis Enrique, qui connaît très bien la Real Sociedad, et Imanol Alguacil."

Article original publié sur RMC Sport