Publicité

PSG-Real Sociedad: problème offensif, blessures... Hermel détaille les doutes des Basques

Sur le papier, le PSG semble défier la Real Sociedad au meilleur moment. Cette donne demandera à être vérifiée sur le terrain du Parc des Princes ce mercredi (21h sur RMC Sport 1) lors d'un huitième de finale aller de Ligue des champions. Avant le rendez-vous, Fred Hermel est revenu sur les doutes qui entourent le club basque.

"La Real Sociedad a eu sa fringale"

"Est-ce le bon moment pour les jouer? On est obligé de dire oui et tant mieux pour le PSG. Quand il y a eu le tirage au mois de décembre, j'étais le premier à dire que ce n'était pas aussi facile que ça en a l'air", a rappelé le spécialiste du football espagnol lors de Génération After sur RMC ce lundi. "Je continue à penser que ça ne va pas être facile. Mais entre-temps, la Real Sociedad a eu sa fringale."

"C'est assez fréquent ces dernières saisons, avec un vrai trou en février-mars avec des blessures, des problèmes de résultats", a poursuivi Hermel à propos des difficultés rencontrées par la Real Sociedad. Ces dernières semaines, l'infirmerie de la Real Sociedad s'est remplie. "Quand tu as sept blessés, c'est automatiquement plus compliqué. Il y a notamment un doute sur le capitalne Mikel Oyarzabal, qui a pris un coup au genou. Il est dans du coton. C'est un vrai problème."

"La clé est physique"

Battue samedi dernier à domicile (1-0) par Osasuna, la Real Sociedad n'a pas marqué lors des quatre dernières journées de Liga. "Il ne faut pas permettre aux attaquants de la Real Sociedad de se réveiller. Ils jouent bien au foot mais physiquement, c'est plus compliqué", a encore estimé Hermel. "Je pense que la Real Sociedad aura le ballon car c'est sa manière de jouer. La clé est physique."

De son côté, le PSG n'a pas spécialement levé tous les doutes mais reste sur trois succès de rang. "Si le PSG rentre dedans et fait bien monter ses latéraux en écartant le jeu, en jouant très direct, il gagnera", a pronostiqué Hermel. "Si le PSG se laisse endormir dans un faux-rythme, il risque de tomber dans le piège. Il y aura une vraie bataille tactique entre Luis Enrique, qui connaît très bien la Real Sociedad, avec Imanol Alguacil."

Article original publié sur RMC Sport