Publicité

Son lien avec Al-Khelaïfi, sa rencontre avec Ronaldinho, la nouvelle politique du club... Gasquet se confie sur son amour du PSG

Eliminé dès le premier tour de l'Open d'Australie par Carlos Alcaraz, Richard Gasquet continue de repousser le moment de la retraite et fait toujours partie des grands noms du tennis français. Invité ce lundi sur RMC, le joueur de 37 ans a parlé de football lors de son passage dans l'émission Rothen s'enflamme. Et notamment de son amour du PSG. L'ancien n°7 mondial a salué le changement de politique sportive acté cette saison à Paris.

"C'est clair je suis content de voir ça, cette nouvelle politique, a expliqué Richard Gasquet sur RMC. C'est vrai qu'on a souvent entendu parler, en tant que supporteur, de l'exigence et de l'intensité du haut niveau et du dévouement qu'il peut y avoir au club."

"Il va falloir augmenter le niveau"

Solide leader en Ligue 1 et qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, le PSG jouera contre la Real Sociedad en 8es de finale de la Ligue des champions. Après l'aller au Parc des Princes disputé le 14 février, il faudra négocier un duel retour le 5 mars chez les Basques. Si Paris semble favori sur le papier, les joueurs de Luis Enrique devront encore progresser pour rêver d'aller plus loin.

"C'est tellement dur le sport de haut niveau" ,a poursuivi celui qui est tombé au 131e rang du classement ATP. "On sent cette année qu'ils essayent de mettre de nouveaux ingrédients. Pour l'instant ce n'est pas évident mais il y a de jeunes joueurs et ils sont un peu en construction."

Et Richard Gasquet d'ajouter: "Après, tu ne sais jamais ce qu'il peut se passer en février Le tableau a l'air favorable, on ne sait jamais. Bon, c'est sûr qu'il va falloir augmenter le niveau. Ça c'est clair."

>> Tous les matchs du PSG en Ligue des champions, c'est sur RMC Sport

"J'ai connais un peu Al-Khelaïfi"

Originaire de Béziers dans le Sud de la France, Richard Gasquet s'est pourtant toujours affirmé comme un fidèle supporteur du PSG. Une histoire d'amour débutée dans les années 2000, après avoir pu croiser la route d'anciennes gloires du club francilien.

"Quand j'étais jeune, j'avais eu la chance de rencontrer Ronaldinho. A 15 ans, j'avais pu aller au Camp des Loges avec Luis Fernandez", a enchaîné le joueur de tennis tricolore. Regarder ces matchs-là avec Okocha, Ronaldinho j'adorais et c'est vrai que je suis le PSG depuis toujours. Je connais aussi un peu Nasser Al-Khelaïfi parce qu'il a joué au tennis. Je vais souvent au tournoi de Doha."

Article original publié sur RMC Sport