Comment l'Eurovision 2021 va se dérouler malgré le Covid-19: trois options toujours à l'étude

Benjamin Pierret
·3 min de lecture

Le Concours Eurovision de la chanson aura bien lieu cette année mais pas sous sa forme habituelle. Les organisateurs donnent des précisions sur leurs pistes de réflexion.

Après une année blanche à cause du coronavirus, l'Eurovision s'apprête à faire son retour avec l'édition 2021. Mais face à la situation sanitaire et aux mesures barrières changeantes, il est désormais certain que la finale, le 22 mai à Rotterdam (Pays-Bas), ne se déroulera pas sur le même modèle que les crus précédents. C'est ce que les organisateurs annoncent ce mercredi par le biais d'un communiqué, dans lequel ils détaillent les options à l'étude.

Quatre scénarios avaient été exposés en septembre dernier pour cette 65e édition. La European Broadcasting Company, les diffuseurs néerlandais et la ville de Rotterdam annoncent aujourd'hui que le premier scénario, selon lequel l'Eurovision 2021 pourrait se dérouler normalement, est désormais évacué.

"Le concours de l'Eurovision fera bien son retour en mai malgré la pandémie, mais, au vu des circonstances actuelles, il est malheureusement impossible de l'organiser à la manière habituelle", déclare Martin Österdahl, superviseur exécutif du télé-crochet.

Restent les scénarios B, C et D, qui vont du plus fidèle aux éditions précédentes au plus repensé - et, de fait, au plus contraignant.

  • Scénario B

Le scénario B est pour l'instant celui sur lequel se concentrent les organisateurs. Le spectacle prévu au stade Rotterdam Ahoy serait maintenu. Si certaines délégations ne peuvent pas voyager jusqu'à Rotterdam, elles devront envoyer une prestation live filmée qui fera office de performance. Toutes les personnes présentes devront respecter la distanciation sociale, se prêter à des tests de dépistage réguliers et se soumettre à un protocole pour éviter toute contamination. 500 journalistes seraient accueillis sur place, 1000 seraient en visioconférence.

Tous les spectacles, des répétitions générales à la finale, se dérouleraient soit sans public présent dans la salle, soit avec une jauge réduite au moins de 20%, dépendamment des mesures prises par le gouvernement néerlandais d'ici-là. Enfin, les activités en marge du concours, organisées chaque année dans la ville qui l'accueille, seraient maintenues.

  • Scénario C

Si les voyages internationaux sont limités ou interdits, la soirée aura lieu malgré tout au Rotterdam Ahoy mais les artistes et les délégations ne feront pas le déplacement dans la capitale néerlandaise. L'élection se basera sur leurs prestations live enregistrées et envoyées.

En revanche, les présentateurs et les intervenants interviendront bien sur la scène du stade, et en direct. Un protocole sanitaire strict, avec des tests anti-Covid pratiqués régulièrement, serait mis en place sur les lieux.

Pour tous les spectacles, le public sera soit absent, soit adapté à une jauge réduite pour faire respecter la distanciation sociale. Les activités autour de l'Eurovision seraient maintenues à Rotterdam, mais réduites. Les 1500 journalistes seraient tous présents en visioconférence.

  • Scénario D

Ce scénario prévoit un concours de l'Eurovision sous confinement. Il est similaire au scénario C, à la différence qu'il n'y aurait ni spectateur lors des neuf spectacles, ni activités parallèles à Rotterdam.

"Le meilleur concours possible"

"La sécurité et la santé de tous les participants au Concours Eurovision de la chanson, de l'équipe aux artistes, est notre priorité", explique Martin Österdahl.

Sietse Bakker, producteur exécutif de l'événement, ajoute: "En restant flexibles aussi longtemps que nous le pouvons, nous souhaitons organiser le meilleur Concours Eurovision de la chanson possible compte tenu des circonstances. Notre objectif principal est d'accueillir les 41 artistes à Rotterdam, pour qu'ils donnent tous leur prestation sur scène, et d'accueillir les journalistes pour qu'ils couvrent le concours."

L'édition 2020 avait été annulée à cause du coronavirus. La France aurait dû être représentée par le chanteur Tom Leeb et sa chanson The Best in Me. Cette année, ce sera la chanteuse Barbara Pravi qui défendra le drapeau tricolore avec sa chanson Voilà. Une place qu'elle a gagnée samedi soir en remportant sur France 2 le télé-crochet Eurovision France: c'est vous qui décidez, qui l'opposait à 11 autres candidats.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :