Publicité

"L'effet Kate": l'annonce du cancer de la princesse booste les visites sur les sites d'organisations caritatives

L'annonce du cancer de Kate Middleton a suscité un véritable choc au Royaume-Uni. Son message très émouvant, indiquant qu'on lui avait découvert des cellules cancéreuses lors de son intervention chirurgicale en janvier dernier et qu'elle avait entamé une chimiothérapie préventive a sensibilisé le public à cette cause.

Les sites d'organisations caritatives d'aide aux malades, tels que Macmillan Cancer support, ont ainsi enregistré un pic de fréquentations, évoque le Times ce mardi. Le site a enregistré, au cours du week-end qui a suivi l'annonce, 10% de visites de plus que l'année précédente à la même période. 92.636 visiteurs uniques ont consulté les pages sur le site web ce week-end. Le site pour la recherche sur le cancer a lui aussi connu un pic de visites après l'annonce de la princesse.

"Sensibiliser le public"

"En partageant cette nouvelle, la princesse de Galles a sensibilisé le public sur ces questions et va encourager d'autres personnes préoccupées à consulter leur médecin et à demander de l'aide", explique auprès du Times la directrice de Macmillan Cancer Support.

La presse britannique s'en fait l'écho ce mardi. "La courageuse Kate sauve des vies", titre ainsi le Sun, "L'effet Kate", écrit le Daily Mirror en une.

Ces organisations avaient assisté au même phénomène après l'annonce du cancer du roi Charles.

La princesse de Galles s'est exprimée vendredi 22 mars, mettant fin à près de deux mois de silence. Un silence qui a alimenté bien des spéculations relayées sur les réseaux sociaux. Elle n'a cependant pas précisé la nature de son cancer.

Avant elle, le roi Charles avait annoncé, le 5 février, être lui aussi atteint d'un cancer. La duchesse d'York, Sarah Ferguson, l'ex-épouse d'Andrew, est elle aussi atteinte d'un cancer de la peau.

Article original publié sur BFMTV.com