Publicité

"Brave Kate": la presse britannique solidaire avec la princesse après l'annonce de son cancer

Les déclarations de la princesse de Galles font la une de la presse britannique, qui adore Kate, et voit en elle un membre modèle de la monarchie.

Les médias britanniques ont unanimement rendu hommage samedi 23 mars au courage de la princesse Kate après l'annonce de son cancer. Les "unes" évoquent toutes avec sobriété le combat de l'épouse du prince William contre la maladie.

"La princesse de Galles a entamé une chimiothérapie", indique ainsi The Guardian. Le très sérieux Financial Times est resté tout aussi factuel. "Kate met fin aux rumeurs", titre le quotidien économique qui consacre à l'événement un court article sur sa "une".

Optimisme et émotion

Les déclarations de la princesse de Galles font également la une de la presse britannique, qui adore Kate, et voit en elle un membre modèle de la monarchie. Le mot "choc" accompagné de sa photographie recouvre plusieurs journaux.

The Daily Telegraph et The Daily Express ont ainsi cité une des phrases marquantes de l'annonce: "Ce cancer a été un énorme choc."

Le Daily Mail et The Times se sont montrés plus optimistes, citant aussi Kate: "Je vais bien et je deviens plus forte chaque jour." "Pour une fois, elle doit se concentrer uniquement sur elle-même", peut-on lire aussi dans le Daily Mail.

Le tabloïd The Sun a joué de son côté la carte de l'émotion. "Kate, vous n'êtes pas seule", est-il écrit à côté d'une photo issue de la vidéo de Kensington Palace. "Brave Kate" (Courageuse Kate), a aussi écrit le journal.

Davantage sensationnaliste, la "une" du Daily Mirror annonce en lettres majuscules: "Les révélations de Kate". Et met l'accent sur les enfants du couple princier, George, Charlotte et Louis.

Une situation inédite

La famille royale britannique se trouve dans une situation inédite où deux de ses membres les plus importants, le roi et celle qui doit être la future reine, doivent se battre contre un cancer.

Le roi Charles III, âgé de 75 ans, dont le cancer a été annoncé début février, s'est dit "fier du courage" de Kate. Il est "resté en contact étroit avec sa belle-fille bien-aimée tout au long de ces dernières semaines", a indiqué le palais de Buckingham.

Kate, dont l'absence depuis son opération mi-janvier suscitait les rumeurs les plus folles, s'est exprimée, l'air éprouvé et fatigué, dans une vidéo filmée mercredi à Windsor, à l'ouest de Londres, et diffusée vendredi.

"Les derniers mois ont été incroyablement difficiles pour toute ma famille", a dit la princesse de 42 ans, qui n'a pas précisé la nature de son cancer.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La minute de Catherine Middleton