Le Sénat souhaite auditionner Trump Jr. et Manafort

La commission sénatoriale du Renseignement souhaite auditionner le fils aîné de Donald Trump, son ancien directeur de campagne et toutes les personnes présentes au cours d'une rencontre avec des responsables russes lors de la campagne présidentielle. /Photo d'archives/REUTERS/Brian Snyder

WASHINGTON (Reuters) - La commission sénatoriale du Renseignement souhaite auditionner le fils aîné de Donald Trump, son ancien directeur de campagne et toutes les personnes présentes au cours d'une rencontre avec des responsables russes lors de la campagne présidentielle.

La rencontre de juin 2016, qui a rassemblé entre autres Donald Trump Jr., Paul Manafort et une avocate russe, dévoilée la semaine dernière, apparaît comme l'un des éléments les plus tangibles dans l'enquête sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle et les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump.

Les dirigeants de la commission sénatoriale du Renseignement ont fait savoir qu'ils souhaitaient interroger tous les participants à la réunion.

"Pour sûr", a répondu le président républicain de la commission au Sénat, Richard Burr, interrogé sur leur éventuelle convocation.

"Nous devons poursuivre toute information existante suggérant que quelqu'un puisse nous intéresser", a-t-il ajouté. "Nous avons désormais une chaîne de courriels qui fait de cela (l'entretien) un aspect très important, que nous devons fouiller".

Le sénateur Mark Warner, vice-président démocrate de la même commission a précisé certaines des questions qu'il entendait poser aux participants: "Pourquoi étaient-ils rassemblés là ? Quel était vraiment l'objectif? Sur quoi ont porté les discussions?"

Donald Trump Jr., fils aîné du président des Etats-Unis, et Paul Manafort, son ancien directeur de campagne, peuvent être entendus en public par les commissions sénatoriales, a déclaré mardi la sénatrice démocrate Dianne Feinstein, citant le procureur spécial Robert Mueller, ancien directeur du FBI chargé de l'enquête russe.

Dianne Feinstein siège à la commission judiciaire du Sénat qui enquête également sur l'affaire. Selon elle, l'audition de Donald Trump Jr. et de Paul Manafort était prévue mercredi mais a dû être reportée. Elle n'a pas été en mesure de dire si elle pourrait avoir lieu la semaine prochaine.

S'il est effectivement entendu, Donald Trump Jr. sera le membre le plus proche de l'entourage du président à déposer devant l'une des commissions parlementaires qui enquêtent sur cette affaire.

Le fils du président, qui dirige l'entreprise familiale, la Trump Organization, a admis la semaine dernière avoir rencontré en juin 2016 une avocate russe proche du Kremlin qui promettait de lui fournir des informations embarrassantes sur la candidate démocrate Hillary Clinton. La rencontre avec l'avocate russe Natalia Vesselnitskaïa et son traducteur s'est déroulée en présence de Paul Manafort et de Jared Kushner, gendre du président.

Le publicitaire Rob Goldstone et le lobbyiste américano-russe Rinat Akhmetshin y ont également assisté, et un huitième participant a été identifié mardi. Il s'agit de Scott Balber, un entrepreneur connu de Donald Trump et installé à Moscou, a confirmé l'avocat Scott Balber. L'information avait été annoncée par CNN. Selon la chaîne, il a été identifié par l'équipe de Robert Mueller et coopère à l'enquête.

(Doina Chiacu, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Julie Carriat)