Le "Blackout Challenge" sur TikTok, un défi inspiré du jeu du foulard inquiète les parents

Laetitia Reboulleau
·3 min de lecture
© Getty Images
© Getty Images

TikTok est de plus en plus populaire chez les adolescents et les enfants, et cette popularité peut être à double tranchant. Un nouveau challenge, qui rappelle le tristement célèbre jeu du foulard, inquiète particulièrement les parents des jeunes internautes. En particulier depuis que plusieurs enfants y ont succombé

TikTok est définitivement la plateforme du moment. Les utilisateurs du réseau social chinois sont de plus en plus nombreux, les Français y sont très populaires, et pour les créateurs de contenus, c'est l'occasion de se faire beaucoup d'argent. Mais comme tout réseau social, la plateforme n'a pas que des côtés positifs. En effet, si TikTok a permis de libérer la parole, notamment sur le thème du viol, les challenges proposés par des internautes ne font pas toujours l'unanimité. Cela a été le cas pour le "Silhouette challenge", qui a fait couler beaucoup d'encre. Et depuis quelques semaines, c'est le "Blackout challenge" qui suscite bien des inquiétudes.

Vidéo. Simon raconte son expérience sur OnlyFans

Un challenge qui rappelle le jeu du foulard

Le principe du Blackout challenge consiste à s'étrangler jusqu'à perdre connaissance, avec ses mains, ou avec n'importe quel autre objet du quotidien : lacet, écharpe... Le principe est donc le même que celui du tristement célèbre jeu du foulard, qui fait des ravages chaque année dans les cours de récréation.

Difficile de retrouver l'origine du Blackout challenge : a-t-il été vu pendant un live, sur une vidéo qui a depuis été maintes fois imitée ? Les autorités se sont penchées sur la question, et une enquête suit son cours. En attendant, le hashtag #BlackOutChallenge a été bloqué sur TikTok, et affiche désormais le message suivant : "Cette phrase peut être associée à un comportement ou du contenu qui enfreint nos consignes. La priorité de TikTok est d'encourager une expérience sécurisée et positive."

Vidéo. Christelle Cebo : son combat après la mort de sa fille Pauline, 16 ans, suite à une overdose de codéine

Plusieurs enfants ont déjà succombé

Malheureusement, le mal est fait. Plusieurs enfants ont déjà été hospitalisés à travers le monde, et plusieurs sont décédés. C'est notamment le cas de Joshua, un garçon de 12 ans, aux Etats-Unis. Retrouvé inconscient par son frère jumeau, un lacet noué autour du cou, il a passé 19 jours en réanimation avec de s'éteindre. "Je n’aurais jamais imaginé que mon fils puisse faire une telle chose. J’en paye le prix aujourd’hui, je vis cette vie, et je ne veux pas que d’autres parents traversent ça", a affirmé son père à CBS. "

En Italie, la petite Antonella, 10 ans, a connu le même destin tragique : "Je savais qu’Antonella allait sur TikTok pour des chorégraphies et pour regarder des vidéos, mais comment pouvais-je imaginer une telle atrocité ? Ma fille, ma petite Antonella qui meurt à cause d’un jeu extrême sur TikTok, comment puis-je l’accepter ?" a déploré le père de la fillette dans La Repubblica. Depuis, l'utilisation de TikTok a été bloquée sur le territoire italien, pour les internautes dont l'âge ne peut être vérifié.

A LIRE AUSSI

> TikTok : que sont les "céréales de la nature", la nouvelle tendance culinaire qui cartonne ?

>> Becky CJ, la star de TikTok qui transforme les messages de pervers en chansons

>> Qui sont les 10 Français les plus suivis sur TikTok ?