Publicité

L'avocat de la soeur de Xavier Dupont de Ligonnès reconnaît que sa cliente "est dans un déni"

"Elle s'engouffre, et je ne peux pas lui dire qu'elle a tort". Stéphane Goldenstein, avocat de Christine Dupont de Ligonnès, a pris la parole ce lundi 18 mars après son interview sur BFMTV.

La soeur de Xavier Dupont de Ligonnès, qui a disparu depuis avril 2011, a livré sa thèse sur l'affaire pour laquelle son frère est soupçonné d'avoir tué sa femme Agnès et leurs quatre enfants.

"C'est difficile de la croire"

Christine Dupont de Ligonnès - qui a coécrit avec son mari le livre Xavier, mon frère présumé innocent - affirme pourtant "penser" que Xavier Dupont de Ligonnès "est vivant quelque part avec Agnès et les enfants". D'après elle, son frère a été exfiltré avec sa famille aux États-Unis, pays pour lequel il travaillait en secret.

"La version officielle ne tient pas debout au vu des éléments que nous avons", déclare-t-elle.

"Personne ne veut la croire, personne ne veut la suivre ou très peu de gens. C'est difficile de la croire lorsqu'elle conteste des vérités scientifiques tirées de l'ADN et des corps, et de l'existence des corps même. Où a-t-on pu trouver cinq corps de remplacement?", confie son avocat sur notre antenne.

"Cette femme adore son frère"

Me Stéphane Goldenstein dit pourtant "expliquer en long en large et en travers" à sa cliente: "et où est le fameux procès où il est doit témoigner en tant qu'agent infiltré? Il n'existe pas."

"C'est très compliqué pour moi sauf que concomittamment elle regarde le fond du dossier et dis 'là ça va pas, là c'est normal maître?'", poursuit l'avocat sur BFMTV, "elle est persuadée que son frère n'a pas pu faire ça"

Stéphane Goldenstein dit être "confronté à cette difficulté de dire" à Christine Dupont de Ligonnès "que c'est certainement les mesures à l'autopsie qui ont été mal prises, c'est certainement les poils qui ont été mal pris..."

Une chose est toutefois "certaine" pour l'avocat: "cette femme adore son frère, a un total respect pour son frère et beaucoup de gens aimeraient avoir une soeur qui les défendent de cette manière-là. Dans le livre il y a une grosse partie familiale où elle raconte son frère, son grand frère protecteur et qui explique qu'elle est dans ce déni".

De son côté, la famille d'Agnès de Ligonnès a fait exprimer "les plus expresses réserves sur les déclarations de Christine de Ligonnès et de son époux, notamment dans la mesure où l’information judiciaire est toujours en cours".

Article original publié sur BFMTV.com