Publicité

Colère des agriculteurs: Karine Le Marchand demande aux Français "d'arrêter d'acheter de la merde"

Des croissants pour les agriculteurs. Karine Le Marchand, animatrice de L'Amour est dans le pré, s'est rendue ce lundi, comme elle l'avait annoncé dimanche sur les réseaux sociaux, sur un point de blocage en Seine-et-Marne pour apporter son soutien aux agriculteurs.

L'animatrice avait choisi le croissant pour son côté symbolique. Citant pêle-mêle l'histoire des croissants, créés "parce que les boulangers parisiens en avaient marre de payer des taxes sur le sel", et Marie-Antoinette ("Donnez-leur de la brioche"), Karine Le Marchand a donc apporté des viennoiseries aux agriculteurs mobilisés dans de nombreuses régions ce 29 janvier pour manifester leur colère.

"Ne lâchez rien"

Karine Le Marchand est venue apporter son soutien aux "agriculteurs qui se battent pour qu'on continue à avoir une souveraineté, à manger des choses de qualité". "Il faut que nous aussi on vous dise qu'on vous aime et qu'on vous remercie".

"On est avec vous et les Français sont avec vous, donc ne lâchez rien", a-t-elle lancé. Elle a cependant appelé les consommateurs à modifier leurs habitudes pour permettre la survie de l'agriculture française.

"À un moment donné il faut arrêter d'acheter de la merde", tance Karine Le Marchand.

Elle a malgré tout tenu à préciser plus tard que son discours ne s'appliquait pas aux plus pauvres, mais à la "majeure partie des Français".

"On a compris votre détresse"

"Beaucoup d'entre vous devinent que ce n'est pas feint, mon attachement à votre corporation", a également expliqué l'animatrice de L'Amour est dans le pré.

"Si vous réussissez à avoir un mouvement dur, pérenne, sans violence, vous ferez la différence avec tous les autres mouvements", a indiqué Karine Le Marchand.

"Je crois qu'on a compris votre détresse, et qu'on a compris aussi que malgré tout, ce sont les politiques qui décident, et que vous avez eu beau vous battre et faire des mouvements de protestation, ils n'ont jamais été entendus".

"Le cimetière de nos frigos"

Évoquant la grande distribution, Karine Le Marchand a lancé: "ce n'est pas normal qu'on puisse casser les prix d'achat du producteur pour faire des promos, etc. Les promotions d'aujourd'hui dans les supermarchés sont le cimetière de nos frigos de demain".

"Les consommateurs peuvent changer la donne. À un moment donné, il faut arrêter d'acheter de la merde", a-t-elle lâché, expliquant plus tard qu'elle ne s'adresse pas aux Français les plus pauvres.

Les enseignes de grande distribution sont particulièrement visées par le mouvement des agriculteurs. Les agriculteurs reprochent à des enseignes comme Leclerc de privilégier des produits fabriqués ailleurs en Europe plutôt qu'en France afin de bénéficier de coûts plus avantageux.

En novembre dernier, l'animatrice a été décorée par le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau, de la Croix d'officier du mérite agricole. Elle a également produit un documentaire, intitulé Familles de paysans, 100 ans d'histoire.

Article original publié sur BFMTV.com