Publicité

Colère des agriculteurs: un bâtiment de la Mutualité sociale agricole incendié à Narbonne

Un bâtiment vide de la Mutualité sociale agricole (MSA) à Narbonne a été la cible ce vendredi 26 janvier d'un incendie en marge d'une manifestation d'agriculteurs, a appris l'Agence France Presse (AFP) auprès de la préfecture de l'Aude.

Un bâtiment de 300m²

"Le bâtiment de la MSA était vide, c'est un bâtiment de 300m² avec un étage, il y a eu un début d'incendie", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la préfecture, précisant que l'incendie s'est déclaré "en marge de la manifestation" des agriculteurs réunis sur place.

"Le feu est maîtrisé" et "il n'y a pas de victime", a précisé cette porte-parole, ajoutant qu'elle n'a pas "à ce stade d'évaluation des dégâts" alors que des vidéos diffusées par des témoins sur les réseaux sociaux montrent une aile du bâtiment fortement endommagée par les flammes. Selon un correspondant de l'AFP sur place, ce sont des palettes incendiées à proximité immédiate du bâtiment qui ont provoqué l'incendie de celui-ci.

D'après nos informations, environ 25 pompiers ont été mobilisés sur place. Des ballots de paille ont pris feu, endommageant largement le bâtiment.

La MSA Grand Sud dit "tout faire" pour les agriculteurs

"Sur le coup, je n'ai pas compris", a déclaré au micro de BFMTV Sophie Bonnery, présidente de la MSA Grand Sud, assurant "tout faire pour les agriculteurs".

Cette dernière se trouvait sur un barrage à proximité aux côtés d'agriculteurs quand elle a appris que le bâtiment était en feu. "J'ai dit: 'ce n'est pas possible, avec ce que nous faisons (à la MSA pour les agriculteurs NDLR)'. On le regrette vraiment", assure-t-elle.

"Nous avons été les premiers à donner une enveloppe (aux agriculteurs NDLR) suite à la sécheresse, aux difficultés qu'ils ont au niveau de l'Aube et des Pyrénées-Orientales", appuie-t-elle.

"Avant-hier, on a demandé une autre enveloppe justement pour nos agriculteurs encore pour la sécheresse parce qu'on a eu plus de 3.000 dossiers", assure-t-elle encore, se disant "agricultrice avant tout".

"Intolérable" selon la MSA

"Ces exactions sont intolérables d'autant plus, que si le directeur et ses services n'avaient pas pris la précaution de vider le bâtiment de son personnel (jeudi), cela aurait mis des personnes en danger", a par ailleurs réagi auprès de l'AFP Pascal Cormery, le président de la caisse centrale de la MSA.

"Je comprends complètement le mécontentement, je suis moi-même agriculteur et suis allé manifester ce (vendredi) matin sur un certain nombre de points, je comprends la colère mais on peut manifester son mécontentement tout en respectant les biens publics et privés", a-t-il ajouté.

La Mutualité sociale agricole est le régime de protection sociale obligatoire des personnes salariées et non salariées des professions agricoles, ainsi que leur caisse de retraite.

Article original publié sur BFMTV.com