Publicité

"Lassées par cette lenteur": 9 ans après le crash, les familles des victimes de "Dropped" attendent toujours un procès

L'association des familles des victimes de l'émission "Dropped" demande ce samedi 9 mars que se tienne un procès, neuf ans après les crashs d'hélicoptères ayant causé la mort de 10 personnes.

L'espoir toujours, malgré les années qui passent. L'association des familles de victimes de Dropped (AFVD) publie ce samedi 9 mars une lettre ouverte dans laquelle elle demande une nouvelle fois que se tienne un procès, tout juste 9 ans après les crashs d'hélicoptères survenus en Argentine dans le cadre de l'émission télévisée Dropped.

Au total, dix personnes sont tuées dans le crash de deux hélicoptères, dont la navigatrice Florence Arthaud, le boxeur Alexis Vastine et la nageuse Camille Muffat, tous participants de ce jeu télévisé produit par la société ALP pour TF1.

"Lassées par toute cette lenteur"

"9 ans, c'est long. En 9 ans, on oublie. On oublie, sauf quand, ce jour-là, votre vie bascule. Nous, les familles, n'avons pas oublié", souligne l'association.

"Nous vivons avec ce traumatisme et c'est en raison de ce 'avec' que même lassées par toute cette lenteur, nous tiendrons. Nous tiendrons même si, partis pleins d'espoir en la justice, qui pour nous, ferait la lumière sur l'accident et accompagnerait les victimes dans ce deuil inconsolable, nous découvrons finalement l'injustice", déplorent les proches des victimes.

"En ce jour d'anniversaire, nous nous questionnons... Nos enfants, nous, qui les avons vus grandir sans un père ou sans une mère, que leur dire de cette société qui est capable de faire mourir leur parent pour du divertissement? Comment les apaiser quand cette attente, ce temps démesuré des procédures, ne fait que leur rappeler leur peine?", lâchent-ils.

Une demande de longue date

Depuis le crash, en 2015, les familles des victimes n'ont eu de cesse de réclamer un procès. Des procédures ont été lancées et six personnes ont été mises en examen.

La société de production a notamment été condamnée à verser des dommages et intérêts auprès des familles de deux techniciens de l'émission morts dans le crash dans le cadre d'actions en justice menées pour "accident du travail" et "faute inexcusable".

Selon le journal L'Équipe, un procès éventuel ne devrait pas avoir eu lieu avant 2025.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Dropped : le père du boxeur Alexis Vastine toujours dévasté