Publicité

L'ancienne gilet jaune Priscillia Ludosky future candidate aux européennes pour les écologistes

Une prise de guerre pour les écologistes. Marie Toussaint, la tête de liste du mouvement pour les élections européennes, a proposé à l'ancienne gilet jaune Priscillia Ludosky d'être candidate, d'après des informations du Figaro confirmées par BFMTV.com.

"La proposition qu'elle nous rejoigne lui a été faite. Des procédures internes vont désormais suivre", nous explique le député européen Mounir Satouri, ex-directeur de campagne de Yannick Yadot pendant la présidentielle.

Un livre écrit avec Marie Toussaint

"Son arrivée chez nous n'est pas officiellement faite mais c'est tout comme", traduit encore un autre lieutenant du parti désormais dirigé par Marine Tondelier.

Marie Toussaint qui reste méconnue du grand public est l'une des spécialistes française de la justice climatique. Priscillia Ludosky et celle qui est déjà actuellement députée européenne ont rédigé à quatre mains en 2020 l'essai Ensemble nous demandons justice. Pour en finir avec les violences environnementales.

L'ex-gilet jaune avait lancé quelques semaines avant le début du mouvement une pétition qui appelait à "une baisse des prix à la pompe", signée par plus d'un million de personnes. Elle est l'une des premières à appeler à se mobiliser le 17 novembre 2017, dans ce qui sera considéré par la suite comme "l'acte un des gilets jaunes".

Femme de l'année un mois après le début des gilets jaunes

Très vite, la jeune femme qui vit alors en Seine-et-Marne, un département qui voit bon nombre de ses ronds-points occupés, crève l'écran. Dans un sondage Ifop pour Paris Match, elle est considérée à peine un mois après le début des gilets jaunes comme "l'une des femmes de l'année" aux côtés d'Angela Merkel.

En novembre 2019, un an après le premier acte des gilets jaunes, Priscillia Ludosky tente de lancer un "lobby citoyen" incarné par plusieurs autres piliers du mouvement comme Jérôme Rodrigues pour peser sur les décisions locales et nationales.

Une campagne officiellement lancée samedi

En 2020, la trentenaire devient responsable de la communication de l'association Démocratie ouverte qui cherche à favoriser la transformation des institutions. Probablement en position éligible sur la liste dirigée par Marie Toussaint, elle pourrait donc devenir députée européenne en juin prochain.

Plutôt discrète médiatiquement depuis l'annonce de sa désignation comme tête de liste, Marie Toussaint lancera officiellement sa campagne ce samedi lors d'un meeting à l'Élysée Montmartre.

De quoi potentiellement mettre en scène le ralliement de l'ex-gilet jaune avec l'objectif de faire au moins aussi bien que Yannick Jadot en 2019 qui était arrivé en troisième position aux européennes.

Article original publié sur BFMTV.com